aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

1,6

J'ai longtemps été dubitatif sur la réalité du développement chinois (non, ne cherchez pas de contrepèterie). J'étais le premier à dire "quand la Chine se cassera la gueule..." mais il y a un moment où il faut regarder la réalité en face : on se fait bouffer, et personne ne semble disposé à arrêter ça.


D'un autre côté, soyons honnête, y'a aussi du bon...

Il paraît que la mondialisation est une chance à saisir, une mine d'opportunités, une source de richesses. Il faudra un jour songer à pendre les gens qui nous ont raconté ça depuis trente ans. Car les nations même qui ont promu cette mondialisation, ont ouvert leurs marchés, joué le jeu de la concurrence libre et non-faussée et du fair-play monétaire, ceux-ci sont en train de sombrer avec leurs belles théories. Le Brésil, la Russie, la Chine et l'Inde, voici les quatre géants qui naissent sous nos yeux encroûtés d'occidentaux repus et somnolents. Ils ont en commun d'être gouvernés par des individus patriotes, compétents et réalistes. Des gens qui n'ont aucun scrupule à faire du protectionnisme - et pourquoi devraient-ils avoir des scrupules à protéger leur peuple ?

Fut un temps où l'Occident se prévalait, sur les peuples dits "de couleur", d'un ascendant moral. Cette fable a volé en éclats à l'issue des conflits mondiaux, où il devint évident aux yeux de tous que le fait d'être blanc, riche, chrétien et éduqué ne vous immunisait nullement contre une barbarie digne du plus sauvage des Zoulous. Par la suite, la situation se maintint quelques temps, par le fait que les pays de culture européenne avaient une infrastructure industrielle qui faisait défaut aux autres, ainsi qu'une abondante main d'œuvre qualifiée.


Usine sidérurgique (n'existe plus en France)

Mais depuis trente ans, des gens très intelligents, en Occident, ont décidé que ce serait une excellente idée de nous débarrasser de nos usines pleines d'ouvriers grossiers, alcooliques, plus ou moins communistes, et qui en outre réclamaient des salaires. On alla donc implanter ces fabriques dans des pays à faible coût de main d'œuvre d'où, espérait-on, l'argent investi reviendrait en masse dans les banques Suisses par le truchement de la corruption endémique à ces pays de métèques. Or, voici que lesdits métèques ont déloyalement employé l'argent à former des ingénieurs, à damer des routes, à poser l'électricité, etc... La Chine en forme des millions, des ingénieurs ! Des centaines de milliers de doctorants ! Des techniciens qualifiés à plus savoir qu'en foutre ! Et contrairement aux quelques milliers de jeunes qu'on fait semblant de former chez nous pour les jeter au Pôle Emploi dès qu'ils sont en âge de toucher le RSA, ils ne seront pas au chômage. Il y en a déjà un million qui ont trouvé à se caser dans UNE SEULE entreprise de Chine.


Voici des étudiants Chinois. Notez l'absence de macbook.

Oui, mais la croissance partagée en commun dans le monde mondial profite à tous et à chacun, car nous sommes tous sur le même village global de la planète unique machin-bidule, vous dirait n'importe quel con de politicien Français. Oui, certes. Ou pas. Ah, elle peut être Confiante, la mère Lagarde. Oui, vous lisez bien, la "bonne nouvelle", c'est si on fait 1,6% de croissance au lieu de 1,4% ! Oulà, on est sauvés ! On va leur faire bouffer leurs baguettes, aux Chinetoques, avec nos 1,6% de croissance !

Quelle conne...

Oui, l'Occident est en décadence. Je suis né dans un monde où ma race (employons le mot) dominait l'univers. Aujourd'hui, il faut s'y faire, nous de sommes plus que 15% du monde. Qu'est-ce qu'on a à lui apprendre, à la Chine ? Le commerce ? C'est eux qui l'ont inventé ! La Démocratie ? Ouah ! Vu ce que c'est efficace, c'est sûr que ça doit les impressionner... Et vu la rigueur avec laquelle c'est pratiqué chez nous, s'pas, on se sent tout à fait de leur faire la morale, aux bridés (au fait, vous avez signé la pétition pour défendre Wikileaks ?)

Comme une civilisation s'écroule donc vite... On entend encore dire parfois que la Chine va se démocratiser à mesure qu'elle s'ouvrira. Elle s'est ouverte, est c'est nous qui renions nos valeurs pour lui complaire, comme on l'a vu aux jeux de 2008 et en maint autres occasions. Eh tiens, puisqu'on évoque l'olympisme, revenons donc à la Grèce antique. Jadis, Periclès, sur la Pnyx, exhorta l'assemblée des citoyens à éradiquer la cité rivale d'Egine, qu'il montrait de la main (elle était à portée de vue) en la désignant comme "une taie dans l'oeil du Pirée". Le port du Pirée qui, aujourd'hui, ne craint plus l'Eginète, le Mède ou le Lacédémonien : il a été pris par les Chinois, pauvre Periclès !


Civilisation Occidentale (débuts)

La grande question que je pose ici est la suivante : ceux qui nous gouvernent sont-ils des incompétents, ou bien nous ont-ils vendus ?


Civilisation Occidentale (fin)
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 53 comments