aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

La neige étend son manteau blanc

Comme tous les ans, cette semaine, lorsqu'on se lève tôt le matin pour aller travailler et qu'on allume la télé pour se faire un fond sonore, on est assaillis de télé-achat, de rediffusions et autres best-of nous signalant que nos amis de l'audiovisuel prennent leurs deux semaines noëlicales de congé. Ce qui nous amène quand même à nous interroger, car :

- Ils prendront un peu plus tard une semaine hivernale pour cause de vacances de neige
- Ils prennent encore une semaine à Pâques
- Ils prennent surtout de longs congés d'été, soi-disant que les téléspectateurs ne sont plus là et que ça ne sert à rien de faire de la télé devant personne

Et pour cause qu'il n'y a plus de téléspectateurs, puisqu'il n'y a plus d'émissions. Notez quand même que ces congés d'été commencent fin mai pour une "rentrée" début septembre, soient douze semaines de glandouille au cours desquels ces messieurs-dames vont se faire dorer la pilule à Deauville et Saint-Trop.

Ah, mais c'est vrai, pendant ces vacances, ils "réfléchissent à des concepts d'émissions", activité frénétique qui ne se peut apparemment concevoir ailleurs que sur un yacht et dans une autre tenue qu'un maillot de bain.

Pour prendre mon cas personnel, et comme tout salarié ayant une activité réellement productive, pour les congés de fin d'année, je compose avec le reste de mon équipe afin d'assurer une permanence. Attitude qui ne semble pas trouver grâce aux yeux de nos communicants, à part dans le cas notable de William Leymergie.

Donc, nous voilà devant une catégorie salariés qui se trimballe seize semaines de congés. Bravo ! J'applaudis la conquête sociale.

Mais au fait, ne sont-ce pas les mêmes qui nous rebattent les oreilles depuis des lustres avec le carcan insoutenable des 35-heures, le douloureuxmaisnécessaire allongement de la durée de cotisation retraite et les salauds eud'fonctionnaires privilégiés qui en foutent pas une. Même les profs n'ont pas autant de congé, et ils ont des copies à corriger. Et je ne parle là que du temps de travail, car je n'évoque pas les salaires hors-normes, le statut d'intermittent, les petits cadeaux par ci par là, les avantages fiscaux liés à la carte de journaliste etc...

Bon, foin de médisance, place aux propositions concrètes. Et si on les liquidait tous ? Et si on les envoyait casser des cailloux en Sibérie ? Et si plus simplement, on se débarrassait de ces parasites pour, par exemple, faire produire les émissions beaucoup moins cher en Inde ou en Chine ? Au moins, ça leur donnerait un aperçu plus vivant de la "création de richesse" et de la "chance historique" que représente la mondialisation.
Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 28 comments