aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

D'où vient le succès d'Apple ?

Avertissement : Je tiens à prévenir les personnes sensibles, en particulier les enfants et les femmes enceintes, que je m'apprête à tenir des propos qui pourront choquer certains d'entre vous. Je suis prêt à discuter plus avant de tout ce que je vais vous raconter ici, mais sachez toutefois que je considère avoir raison, et que vous êtes des imbéciles.

Comment cette compagnie a-t-elle réussi à survivre et à prospérer jusqu'à nous dans un secteur aussi compétitif que la haute technologie grand public, secteur destiné à être dominé par des constructeurs asiatiques se succédnt à un rythme stroboscopique ? Quel est le secret que ses concurrents essaient de percer et d'imiter depuis si longtemps sans grand succès ? Steve Jobs est-il un magicien ?

En fait, deux raisons expliquent ce succès ; une bonne et une mauvaise.

Le mauvais, c'est la détestable machine marketing exploitant avec cynisme la crédulité des cons. Exemple : regardez cette vidéo jusqu'au bout.


Et maintenant lisez ça. On peut clairement vendre n'importe quoi à n'importe qui en employant les arguments les plus grotesques, il suffit de pouvoir y mettre les moyens. Et Apple en a les moyens.

Mais la publicité n'explique pas tout. Samsung fait de la pub. Nokia fait de la pub. Sony fait de la pub, et bien d'autres compagnies encore. Mais aucun de ces fabricants de téléphone n'a la notoriété d'Apple, ni son chiffre d'affaire sur les smartphones. Pourquoi ? Bon, comparons Nokia, le très fragile numéro un du secteur de la téléphonie mobile, avec apple. Je veux acheter un Nokia. Voyons voir ce qu'ils ont à proposer.



Euh... vous avez vu en haut à droite ? Résultas 1-8 de 49. Nokia propose aujourd'hui 49 références en France. Et Apple pendant ce temps ?


Une

Il est facile de comprendre en quoi la stratégie d'Apple est gagnante. Si vous entrez dans un magasin et que vous demandez au vendeur si le Nokia C7 est mieux que le Nokia 6700 classic gold, ou si le Nokia X3 Touch-and-Type a une bonne qualité de photo, il est vraisemblable qu'il vous regarde avec des yeux de merlan frit avant de vous orienter sans hésiter sur l'appareil qui lui octroie la commission la plus élevée. Il est impossible à un vendeur, même motivé et compétent, de connaître les caractéristiques de tous ces téléphones. Et si le vendeur est dans la confusion, comment un consommateur est-il sensé s'y retrouver parmi 49 téléphones ? En revanche, si vous demandez un iPhone, on vous donne votre iPhone, et le vendeur saura très bien comment vous en faire la démonstration, vu qu'il en vend vingt par jour.

Autre bénéfice pour apple, l'économie d'échelle. Je doute fort qu'aucun des téléphones de Nokia arrive au dixième des ventes de l'iPhone. Du coup, Apple peut négocier avec les fournisseurs de composants, avec son assembleur, avec les transporteurs qui en livrent des containers par douzaines, bref, économies, donc, marge.

Enfin, il y a l'efficacité de la recherche et développement. Car Apple investit beaucoup là-dedans, tout comme Nokia sans doute, mais toute la R&D est concentrée sur UN produit. En outre, contrairement à ce qui se passe en Finlande, les gens d'Apple n'ont pas droit à l'échec. Ils n'ont qu'un seul produit à vendre, s'il ne se vend pas, ils ne peuvent pas compter sur un succès ailleurs pour faire une moyenne. Un iPhone raté, c'est tout le département iPhone qui coule. Tous les ans, ils jouent leur carrière. Et le résultat est là.

Et le résultat, ça me coûte de l'écrire mais il faut pourtant voir la réalité en face, le résultat donc, c'est que l'iPhone est de loin le meilleur smartphone du marché. Il fonctionne, il est robuste, un abruti peut l'utiliser, il est rapide, réactif, et il jouit d'une bibliothèque d'applications sans équivalent. Pourquoi s'emmerder à acheter autre chose ? Évidemment, moi aussi, la philosophie d'Apple me fait dégueuler, mais les faits sont là : ils vendent de bons produits.

Et c'est là la seconde clé du succès d'Apple. Leur marketing de merde ment, Apple n'est pas une entreprise cool, mais le consommateur ne leur en tient pas rigueur, puisqu'en fin de compte, il achète ce qui se fait de mieux. Cela tient à la différence fondamentale entre Nokia (Samsung Sony etc...) et Apple. Les compagnies que je viens de citer sont des entreprises modernes, gérées par des managers professionnels, c'est à dire des commerciaux, des comptables, des gens de chiffres. Le catalogue pléthorique de Nokia a une raison d'être, ce n'est pas un hasard. La raison d'être, c'est que les gens très intelligents du marketing de Nokia ont segmenté le marché, évalué chaque niche et micro-marché, et considéré que le XBQRY-35 en développement chez Samsung risquait de mordre sur le segment des femmes célibataires urbaines 30-35 ans, et ils ont donc lancé en catastrophe le Nokia 7230 rond et flashy, dans la gamme de prix que ce genre de client est supposé prêt à payer, histoire d'occuper le marché. D'où la multitude de terminaux mal finis, sans suivi et au final décevant dont personne n'entend jamais parler et qui encombrent les invendus de The Phone House.

A Cupertino, on s'obstine à fabriquer UN produit en l'état de l'art, on le teste longuement avant de le sortir, et on le vend à un prix assurant une marge convenable.

LE PRODUIT

Apple est tout simplement une entreprise centrée sur le putain de produit.

Tags: couilles en or
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 38 comments