aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Ignace revient !

Les oldfags se souviennent peut-être de ce post paléolithique où je me réjouissais de l'acquittement de Maurice Agnelet, accusé du meurtre d'Agnès Leroux en l'absence de preuve, de mobile, et même d'indice laissant à penser que la victime était réellement décédée.


C'est vrai qu'il a une sale gueule

Mais en appel, l'absence totale d'élément probant n'avait pas dissuadé la justice de condamner Agnelet à 20 ans de cabane (il en a 70), attendu d'une part qu'il a une sale gueule, et d'autre part qu'il faut bien trouver un coupable.


La victime présumée

Or, finalement, voici qu'un ancien truand du nom de Jean-Pierre Hernandez (notre photo) affirme dans un livre avoir recueilli le témoignage d'un collègue en cavale, qui avait devant lui revendiqué le crime, en liaison avec le milieu marseillais, mais sans implication de l'abominable Agnelet.


Jean-Pierre Hernandez (à droite)

C'est ça le problème quand on condamne les gens sur leur sale gueule : on risque de se tromper. C'est pour ça d'ailleurs qu'on avait inventé un truc qui s'appelait la justice.
Tags: news
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 10 comments