aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Le fléau du vice horloger a encore frappé


♪ ♫ Youpie... Encore une montre... ♫ ♪


Comme l'indique ce joli coffret de plastique
artistement ciselé, c'est une Casio.



Pop ! (comme dit le hamster dans le micro-onde)


Sheba...


Wizz...


L'objet de près, dans toute sa splendeur


De derrière, avec encore son étiquette CE


Et portée au poignet veineux de votre serviteur

Alors là il y en a deux ou trois qui vont me dire que je descend un peu en gamme au niveau des montres, donc il faut que je m'explique. Cette splendeur de plastique est une W59. C'est la version waterproof de la F-91W, une des montres les plus vendues au monde, et ce depuis vingt ans (91 c'est la date de sortie). C'est en quelque sorte la montre de notre époque, la montre de la mondialisation. Vous en avez tous vu aux poignets de dizaines de gens. Vous en avez peut-être eu une vous-même, comme tout le monde. Vous n'y avez pas forcément prêté attention car c'est une petite montre toute simple qui ne coûte pas cher.

Il y a bien des raisons de porter une montre, l'élégance en est une. Pour ça, vous allez, selon vos goûts, vous tourner vers des modèles plus réputés et des marques de luxe. Certaines montres coûtent le prix d'une voiture. Pas forcément une voiture ordinaire, j'ai vu récemment aux Galeries Lafayette une montre vendue à plus de 100 000 euros, soit le prix d'une Porsche 911 neuve. Pour ce prix, vous avez un objet lourd (car en or), volumineux (car mécanique) et fragile (car délicatement ouvragé), et peu précis (car le meilleur des tourbillons est loin d'égaler le plus grossier des quartz). Vous ne la sortirez qu'en de rares occasions, et le reste du temps, elle sera dans un coffre à la banque. Mais c'est la classe, et je suis mal placé pour jeter la pierre à celui qui se la paye.

La Casio, en revanche, elle ne fait pas grand chose, mais elle le fait bien. Elle donne l'heure, la date, fournit un chrono, elle vous réveille éventuellement le matin et elle s'allume la nuit quand on appuie sur le bouton. En plus, elle est très légère, inoxydable (c'est du plastique), et comme il n'y a aucune pièce mobile (puisque c'est un écran à cristaux liquides), elle est increvable. Vous pouvez la secouer, la faire tomber, transpirer dessus, la cogner contre le mobilier urbain, c'est pas grave, elle marchera toujours. Vous pouvez la perdre, c'est pas un drame. C'est la montre du travailleur immigré qui a peur d'être en retard au chantier. C'est la montre du patron pêcheur qui doit dégager son chalutier de la zone à 10h parce que sinon il va avoir une amende. C'est la montre de l'étudiant désargenté, du petit vieux qui a de mauvais yeux, la première montre qu'on offre à ses gamins, la montre du tiers-monde. C'est la montre de celui qui ne mettra jamais les pieds chez Breitling et qui s'en fout. C'est la montre de celui qui a besoin d'une montre.

Porter cette montre, c'est dire que vous appartenez au monde, que vous êtes un être humain du début du XXIe siècle. Vous êtes membre d'une communauté de contemporains, pris dans une même histoire. Vous faites partie des vrais gens qui ont une vraie vie, et pas de cette élite pourrie qui croit compter, qui croit importer, qui croit avoir réussi sa vie parce qu'elle a une Rolex avant ses cinquante ans.

Et accessoirement, vous emmerdez la CIA, et c'est quand même cool.

Tags: vie pratique
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 19 comments