aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Deux trucs qui n'ont rien à voir l'un avec l'autre

Dans la série "y'en a qui manquent pas d'air", Eric Woerth se compare à Pierre Beregovoy.

Petit comparatif :


Eric Woerth
a dû démissionner de son poste de ministre du
travail suite à son implication supputée dans
des affaires de financement de la campagne de
Nicolas Sarkozy avec la fortune de Liliane
Bettencourt, dont du reste sa femme (à Woerth)
gérait une partie de la fortune (à Liliane).
Il est présumé innocent de ces malversations
se chiffrant en dizaines de millions d'euros.


Pierre Beregovoy
s'est suicidé car il n'a pas supporté d'être
mis en cause dans une affaire de prêt - d'ailleurs
tout à fait légal - consenti par son ami
Roger-Patrice Pelat, afin d'acquérir un appartement.
Il s'agissait d'un prêt d'un million de francs.
150 000 euros.

C'est ça la différence entre la droite et la gauche. A droite, on n'a jamais vu quelqu'un se suicider pour 150 000 euros.

-oOo-

Also :

Combien de morts à Fukushima ?

C'est à cette lancinante question que, bravant la loi de l'omerta du silence qui règne dans le lobby nucléocrate, Henrivier Cabanasson tente de répondre. Se basant tout d'abord sur l'exemple de la catastrophe de Tchernobyl, il affirme qu'elle a fait 800 000 morts, puis un million, puis pour finir, 9 millions de russo-biélo-ukrainiens trépassés, sans compter les bouffeurs de fromage corse.

Partant de ces estimations basses, on peut considérer que le nombre de morts japonais sera bien plus élevés, en effet, à Fukushima, quatre réacteurs ont été touchés, au lieu d'un seul à Tchernobyl, ce qui nous mène à 36 millions de morts.

En outre, les réacteurs de Fukushima contiennent du plutonium, contrairement à celui de Tchernobyl, or ce radionucléide est de loin le plus dangereux de tous ! On peut donc multiplier par dix le nombre de morts prévisibles, soient 360 millions de morts.

A cela il faut hélas ajouter la configuration géographique du Japon, qui a une des densités de population les plus élevées au monde ! En effet, l'URSS avait une densité de population de 14 habitants au km2 en 1986, à comparer avec les 330 habitants au km2 du Japon ! De ce fait, on peut sans grand risque de se tromper multiplier par 24 la morbidité prévue, pour arriver au chiffre de 8,64 milliards de morts au Japon, ce qui est, rappelons-le, une hypothèse prudente !

Que d'incurie, que d'inconscience de la part de ce ingénieurs dévoyés ! Mais quand donc cesserons-nous de jouer aux apprentis-sorciers avec Mère Nature ? Science sans conscience n'est que ruine de l'âme, disait Bergson.

(insérer ici un proverbe africain quelconque)
Tags: vive sarkozy
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 24 comments