aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Ô, Muse...

Je me lève bien tôt en ce petit matin
Et me pique de poster en alexandrins
J'empoigne mon dico de rimes et aussitôt
Je recherche dedans la rime à "aussitôt"
Catho, bâteau, râteau, putain, y'a pas bézef
Et merde, voilà qu'il faut qu'je trouve la rime en ef.
Bon, allez, un sujet, on va dire, les tétines ?
Ça n'aurait certes pas inspiré Lamartine...
Ou alors DSK, ou bien Fukushima,
C'est pratique, ça le fait avec Hiroshima.
Oh putain, ça me gave, il faut que j'aille bosser
Et j'ai trop rien écrit, c'est la lose. Rime en é.
Y'a des jours ça veut pas, hostile destin.
Mais... il fait onze pieds ce con d'alexandrin !
Ouais, compris, y'en a marre, je file comme un larron
Qu'ils se contentes d'une photo de chaton.

-oOo-

Tags: textes divers
Subscribe

  • Aaaaand here we go again...

    " Et encore bravo, René Biafine, pour cette belle et prometteuse avancée dans la technologie ô combien utile de l'épluche-patate. Et maintenant,…

  • La révélation de Mimile

    " Hérault du Créateur glissant à tire-d'aile, Tu me vois élevé au-dessus de la fange Que sais-tu des tourments de mon âme éternelle ? Industrieux…

  • Sa fé réfléchire

    J'avais un collègue au lycée, un garçon sympathique mais il avait un problème, on l'appelait la scoumoune. A chaque fois qu'il se lançait dans…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 11 comments

  • Aaaaand here we go again...

    " Et encore bravo, René Biafine, pour cette belle et prometteuse avancée dans la technologie ô combien utile de l'épluche-patate. Et maintenant,…

  • La révélation de Mimile

    " Hérault du Créateur glissant à tire-d'aile, Tu me vois élevé au-dessus de la fange Que sais-tu des tourments de mon âme éternelle ? Industrieux…

  • Sa fé réfléchire

    J'avais un collègue au lycée, un garçon sympathique mais il avait un problème, on l'appelait la scoumoune. A chaque fois qu'il se lançait dans…