aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Rumeurs sordides

Oh, regardez, encore un peu de liberté qui s'en va !

C'était quand la dernière fois qu'on nous en a donné un peu plus, de la liberté ? Hein ?

A noter le comique de l'article, qui spécifie que si les poppers s'appellent "poppers", c'est parce qu'ils font "pop" quand on les ouvre. Ça sent la compétence. Voyez aussi que, s'il note à juste titre qu'ils sont "consommées principalement pour leurs effets annexes", la dépêche ne précise pas quels sont ces effets au juste.

Hein ?

Non, j'ai pas viré pédé. C'est juste que si je ne défends pas la liberté d'autrui, personne ne risque de venir défendre la mienne.

-oOo-

Sinon, je me dois de laver mon honneur et de rétablir la vérité. Non, je ne laisserai pas les chiens répandre sur mon compte ces rumeurs sournoises de cervalabélophilie. Je le clame haut et fort, je ne suis pas non plus actionnaire secret de Facebook, et contrairement à ce qu'affirment certains sous le couvert d'un anonymat bien pratique, je ne me suis jamais livré au commerce de l'ivoire ou des antiquités africaines. Qu'ils tremblent, les calomniateurs, qu'ils tremblent car le paravent d'internet ne protègera pas longtemps ceux qui, sous couvert de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, traînent ma famille dans la boue en ressortant des placards des histoires vieilles de soixante ans et plus. Non, Pépé Explorer n'était pas haut gradé dans la Milice de Lyon, pas plus que ma grand-mère n'a été tondue à la libération pour avoir couché avec le gauleiter de Rouen. Ceux qui disent ça vous mentent ! Ils mentent aussi - sont-ce les mêmes ? - ceux qui m'accusent de diriger un réseau international de trafic de stupéfiants sous couvert de commerce de tétines, dont le présent blog serait la vitrine légale et le lieu où se déroulent les transactions, sous des codes discrets connus de quelques initiés. Non, je refuse que ces corbeaux puants salissent plus longtemps mon honneur, et m'adressant à ces abjectes crevures qui m'accusent d'avoir été conseiller techniques pour les massacres des Khmers Rouges, je répondrai haut et fort "c'est exagéré". Quand à ces fameuses "photos" qui circulent ici et là, je tiens à dire qu'on me reconnaît difficilement, et qu'en outre, on se demande où mes contempteurs ont bien pu aller les chercher si ce n'est sur des forums pédopornographiques dont ils seraient habitués. Alors quand on se sent morveux, on balaye devant sa porte, à bon entendeur.

Voilà, il fallait que les choses soient dites pour tordre le cou aux rumeurs.
Tags: news
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 15 comments