aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Sad day


Le 21 juillet est une date particulière pour les amateurs d'espace, une date d'une grande tristesse car c'est aujourd'hui que prend fin l'histoire des navettes spatiales.

Triste, en effet. Non pas parce que les coûteuses et dangereuses navettes spatiales, conçues en dépit du bon sens, manqueront à qui que ce soit. Et en tout cas pas aux héroïques astronautes qui pressent de l'huile entre leurs fesses à chaque décollage de ces cercueils volants. Non, ce qui est triste, c'est que pour la première fois depuis les satellites Explorer, la NASA n'a aucune idée de ce qui va suivre. Le plan Obama pour l'espace n'est qu'un salmigourdis de belles paroles et de projets creux, de la communication avec rien derrière. Les employés de la NASA l'ont bien compris : c'est la fuite éperdue vers le privé. Le corps des astronautes en est le symbole, qui a fondu de 149 à une soixantaine aujourd'hui, et la plupart de ceux qui restent savent bien qu'ils ne voleront jamais. Chez les techniciens, les ingénieurs, la situation est la même, à ceci près que comme dans toutes les entreprises confrontées à une absence de projet de développement, on assiste en priorité à la fuite des meilleurs éléments, les boulets étant les derniers à s'accrocher à leur siège. Bref, la NASA crève.

C'est vrai que sur le papier, elle a encore de beaux restes, avec un budget projeté de 19 milliards de dollars. C'est encore, et de loin, la plus riche agence spatiale du monde. Ça vous semble cher, 19 milliards ? Ramenons les choses à leur juste proportions : c'est moins que ce qu'a coûté l'installation de la climatisation dans les tentes des soldats Américains envoyés en Irak et en Afghanistan (sans compter que ces climatiseurs consomment de l'électricité qui est produite par des groupes électrogènes, qui fonctionnent avec de l'essence, qui est amenée par des camions, qui sont la cible d'attaques de rebelles qui ont coûté la vie à pas mal de soldats). De la même manière, le programme des navettes spatiales, depuis les premières études dans les années 70 jusqu'à la vidange finale des réservoirs d'Atlantis ce soir, aura coûté l'équivalent de 4 mois du budget du ministère de la défense américain.

Allez, prochaine tranche de rigolade, les Soyouz de la NASA ! Où comment entasser deux colonels des US Marines dans une 2CV volante commandée par un moujik de la Volga sans passer pour des cons...

Bah, pensons plutôt à cet autre 21 juillet resté fameux dans l'histoire de la NASA et dans l'histoire du monde en général...



-oOo-

Edit : 12:02
Et la saga des navettes s'achève
sur cette image nocturne d'Atlantis
crachant sa fumée comme une
vieille locomotive à vapeur.

Tags: science
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments