aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Voyage au Japon


Bravant séismes, tsunamis et Becquerels farceurs, je m'en suis donc allé au Japon, terre de mes ancêtres, découvrir les merveilles de la civilisation nipponne.
Ainsi, la pagode Nishi-no-Tabemas, d'Osaka, dont émane une majesté et un équilibre tout en retenue.
Un peu plus loin, nous découvrons le tori Buntaro Shinobuya...
...et son allée cérémonielle...
...au milieu d'un charmant bosquet...
...avec son jardin de pierres.
Vue de côté.
Superbe travail d'artisanat d'art.
La porte sacrée.
Symbolique mystérieuse de la tradition orientale.
Tout n'est que sérénité et équilibre dans ce que Saikaku appelait "le monde flottant".
Equilibre des compositions, fusion avec la nature...
A quelque distance, découvrons une station de métro dans le style typique de...
...euh...
...attends, je regarde le plan, on a dû se gourer quelque part...
Bon, ils roulent bien à gauche, mais...
Attends, c'est quoi ce merdier là ?
Holy fuck, un tardis ! Je crois qu'on est à Londres...
En fait, j'étais au Kew Garden, une sorte de jardin des plantes mais en beaucoup plus grand, au sud-est de Londres.
J'ai pris quelques photos
L'arc de triomphe de l'empereur Andrew XVII
Un arbre joli
Un paon
Le même (il n'était guère farouche)
Un écureil
Au milieu, une énorme serre victorienne (l'image n'en montre qu'une petite partie)
De face l'entrée principale. Le Kew Garden est très sympa mais malheureusement, juste en dessous d'un couloir aérien d'Heathrow, d'où l'avion.
Intérieur de la serre
Une autre serre dans le fond (fermée ce jour là), et devant, une statue intitulée "Asp Explorer struggling with a morning erection".
Suite du parc
Ah ah ah !
Lotus sacré, dans une troisième immense serre.
Le même en fleur
Deux grenouilles (c'étaient des Français)
Paysage désertique ornementé "à la Mexicaine".
Bon, y s'faisait temps de manger. Sérieux, elle le fait pas trop, la cantoche du Vic&Al's ?
Et ça c'est la bouffe : tourte au poulet, champignons, crème et vin blanc, renversée dans un bol. Je ne dirai plus jamais de mal de la cuisine anglaise, c'était génial.
Cour intérieure du Vic&Al's, avec un bassin où l'été, d'espiègles enfants s'éclaboussent joyeusement.
J'ai peut-être pas assez insisté sur le fait que ce musée est IMMENSE.
Au Vic&Al, ils ont une section de plâtres, semblable à celle du musée de l'architecture à Paris, mais en plus grand. Ici, la colonne trajane, tronçonnée en deux
Une croix (le rosbif donne l'échelle)
Persée moustachu sous la colonne
Perspective de la grande salle
Sorte de beffroi renaissance
Pørte nørdik
Deux autres à côté
C'est super bien foutu en fait
Gisants
Encore des gisants
Toujours des gisants
Portail
Pierre tombale super chiadée
Perspektiv tipik
On voit bien les deux bouts de colonne trajane
Une petite section coréenne, sponsorisée par Samsung. Seule cette photo est exploitable.
Un bien beau jubé renaissance.
Le soir, mangé dans ce restau au centre de Londres.
J'avais un peu faim... C'était bien bon.
Le lendemain, visite du musée Victoria et Albert. Ce jour là, la réception était attaquée par un shoggoth.
Le Vic&Al, c'est un peu le musée de n'importe quoi. C'est immense et ça fout un peu la honte aux musées parisiens (en plus c'est gratuit).
Ici des vieux parchos.
Des crucipieux reliquaires.
Un Saint-Sébastien très médiéval de très belle facture.
Un coffre fort à coffrets internes.
Une tapisserie avec un type dont la main ressemble à un troll.
Les indienneries habituelles...
Ici une sorte de sceau indien archaïque.
Une idole tout aussi vieille.
Et un bas-relief dont même le cartelle ne pouvait que retranscrire en termes académiques l'expression "WTF".
Disciples de Bouddha à la mort de leur maître (notez la variété d'expressions, héritées de l'influence statuaire grecque)
Bon, par contre, le bouddhisme thibétain, c'est toujours aussi n'importe quoi.
Inde moghole.
Shah Jahan, c'est le constructeur du Taj Mahal.
C'est marrant comme ce pendentif n'a pas du tout la même couleur en vrai qu'en photo (il est plus sombre et plus transparent)
Couillère !
Il y avait aussi des robes de créateur contemporains.
Donc, comme je vous le disais, le musée du WTF.
Et puis on arrive à la section des japonaiseries. Avec ici un petit vase laqué rouge irisé absolument splendide (début 20°)
Et une belle collection de tsuba
(ce sont les gardes amovibles des sabres de guerriers, que dans ce volapük barbare, on appelait des samouraïs)
Des sabres.
Une lame de sabre nue
Les Japonais avaient aussi de petits couteaux dont le manche était particulièrement chiadé.
Notez aussi la facture de cette pipe.
Mais le Vic&Al's se distingue par ses inro.
Un inro, c'est une petite boîte où je Nippon de jadis mettait ses petites affaires personnelles.
Car le vêtement japonais traditionnel n'a pas de poche, s'pas...
Observez la variété des formes...
Des matières...
Des coloris...
Absolument splendide.
Un exemple entre mille
Cet autre inro...
Et puis, il y a les netsuke. Et là, le Vic&Al's en a des rayonnages entiers.
Oui, mais qu'est-ce qu'un netsuke ?
En fait, ça sert à tenir l'inro à la centure.
Derrière le netsuke il y a un anneau où on passe le lacet de l'inro.
Puis on glisse le netsuke sous la ceinture.
L'inro pend alors, retenu par le netsuke qui empêche le lacet de glisser.
L'intérêt du truc c'est que, plus encore que l'inro, le netsuke peut prendre n'importe quelle forme.
Vraiment n'importe laquelle !
Les mecs se sont vraiment lâchés, c'est incroyable.
Regardez ça !
Vraiment, j'ai découvert tout un univers...
Sur le cul.
Et il y en a comme ça des rayonnages entiers.
Je
crois
que
ça
se
passe
de
commentaire
Bref, les japonaiseries du Vic&Al's méritent largement le détour.
A côté du Vic&Al's se trouve le museum d'histoire naturelle. Il est prodigieusement grand et encore une fois, fout sa honte au notre.
Entrée principale (c'est gratuit, là encore)
Le grand hall. En fait c'est gigantesque. Je ne sais pas ce qui leur a pris de construire des musées comme ça...
Bon, j'en avais un peu marre, j'ai pris que quelques photos exploitables.
Ici, donc, des éléphants.
Baleine bleue (le squelette en haut, en dessous est accroché un modèle en plâtre)
Je suis assez content de cette photo, d'autant que le lézard est très bien naturalisé.
En outre, je

Bref, si vous passez à Londres, n'hésitez pas à rendre visite au peu connu (de nous) musée Vic&Al, et prévoyez une journée parce que moi j'ai pas pu tout voir. Londres est pleine de musées très sympa, bien foutus, pédagogiques, de vrais lieux de découverte et non pas de "culture", avec un personnel courtois qui ne vous prend pas pour une sous-merde sous prétexte que vous n'êtes pas appointé par la Réunion des Musées Nationaux, des boutiques décentes, des restaurants où l'on mange bien pour pas cher, où on a même - luxe ! - le droit de photographier et où de surcroît, tous ces privilèges coûtent gratuit. Et quand vous reviendrez dans le tiers-monde, vous aurez l'impression que nos pompeux musées parisiens sont remplis des déchets dont les anglais n'ont pas voulu.
Tags: art
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 14 comments