aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Comment planter un avion

Comment on fait pour prendre deux ans de retard sur un projet ?

Bon, dans le monde du travail, c'est commun qu'un projet ai du retard. C'est même plutôt la norme. Qu'un projet ai six mois de retard, selon les circonstances, c'est compréhensible. Deux ans de retard, c'est navrant. Deux ans de retard, annoncés à un an de la livraison des premiers clients, c'est un bel exemple d'incompétence manageriale qui sera citée en exemple dans les écoles de gestion. Quand en plus le patron vend ses actions quelques semaines avant d'annoncer ces bonnes nouvelles, c'est pénalement risqué, et ça fait mauvais effet. Qu'est-ce qui s'est passé ? Ben, je ne travaille pas chez Airbus, mais connaissant un peu le monde du travail, je suppose que ça s'est déroulé ainsi.

Le patron a dit aux clients "cet avion, on vous en fournit plein plein en 2007". Le chef de projet va voir le patron et lui dit "Mais comment je fais moi ?", et le patron lui dit "Tu te démerdes, j'ai un conseil d'administration à préparer, moi".

Le chef de projet va voir le directeur d'usine et lui dit "Fais moi un bel avion tout blanc, on livre les clients fin 2007". Et le directeur d'usine lui répond "Mais comment je fais moi ?", et le chef de projet lui dit "Tu te démerdes, j'ai des jalons à tenir, moi".

Le directeur d'usine va voir le contremaître et lui dit "Fais moi un gros n'avion à deux ponts, on livre les clients fin 2007". Et le contremaître lui répond "Mais comment je fais moi ?", et le directeur d'usine lui dit "Tu te démerdes, j'ai un rapport d'activité à finir, moi".

Le contremaître va voir Ahmed et lui dit "Fais moi un joli avion qui vole, on livre les clients fin 2007". Et le Ahmed lui répond "Mais comment je fais moi ?", et le contremaître lui dit "Tu te démerdes, j'ai un rétroplanning à désembocher, moi".

Et Ahmed se retrouve tout seul comme un con dans son grand atelier vide, avec sa clé à molette, ses trois tôles et ses deux boulons. Et il sait bien, Ahmed, que Singapore Airlines n'aura jamais son A380 fin 2007. Il s'en doute bien que les clients vont l'avoir dans le derche. Il s'en doute bien que les gens d'Emirates, ça va pas les consoler des masses d'avoir des jalons à jour, des rétroplannings désembochés à mort et des rapports d'activité long comme le bras.

Oui, mais Ahmed, personne ne lui demande son avis.

C'est pourtant facile de demander à Ahmed. C'est facile de descendre au hangar et de compter les avions. Ils sont assez gros.

Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 14 comments