aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Une bonne pipe et au lit

Amis de la culture, bonsoir.

Si vous avez le bon goût d'habiter Paris, vous savez sans doute que les expositions les plus intéressantes ne sont pas nécessairement celles auxquelles courent les touristes béats. Il en est d'autres en effet, discrètes, modestes, que l'homme de culture pourra prendre tout le temps de visiter sans se faire bousculer par une horde de japonais. En ce moment et jusqu'à la fin novembre, se trouve au Louvre des Antiquaires une très intéressante petite exposition sur l'art ancien, civilisé et hélas perdu, de fumer l'opium à la mode des levantins. C'est à l'étage, c'est peu fréquenté et ça coûte gratuit. Et c'est l'occasion de découvrir ce lieu très parisien, pour ceux qui ne connaîtraient pas.

-oOo-

Dragon Dildo : PSU edition



Une grosse boîte allongée, on a l'impression que c'est une alim XL à l'intérieur. D'aspect très solide, en tout cas c'est très lourd.


A l'intérieur, c'est bien rangé avec beaucoup de mousse (qu'un moddeur désargenté pourrait utiliser pour insonoriser son PC par exemple).


Close-up sur le contenu, avec un petit sac à gauche qui contient la grappe des fils, une sorte de pochette genre "disquette 5 1/4" et à droite, un rabat mystérieux...


On sort tout ça de la boîte. Sous le rabat, il y a une petite sacoche toute mimi.


Dans la sacoche, sept grappes de câbles, en plus de ceux qui sont fixés à l'alim. La pochette de disquette contient un manuel. Il y a aussi un cordon d'alim (comme si j'en avais pas 50) et un sachet avec quatre vis noires.


L'arrière de la boîte, avec la grappe fixe et les sept connecteurs pour les fils additionnels (c'est donc, mais oui, une alim modulairen, on est au XXIe siècle)


Sur le côté gauche, classieux et sobre (tant mieux, c'est tout ce qu'on en verra en général).


A l'arrière, le connecteur d'alim 220V et le bouton on/off.


De l'autre côté, les gens de Cooler Master ont pensé aux pauvres cons défavorisés gens qui doivent mettre leur alim en haut du boîtier, et ont donc inversé la peinture ! Comme c'est astucieux.


L'étiquette du dessous.


Focus sur le ventilo de 12cm derrière sa grille.


L'alim comme vous ne la verrez jamais : tous ses cordons branchés ! Ne dirait-on pas quelque poulpe extraordinaire ?


Branchement des connecteurs verts.


J'enlève la grille pour mieux voir le ventilo et surtout, la ferraille en dessous. C'est très bien usiné et ça a l'air sérieux.

En fin de compte, comme vous l'avez peut-être remarqué, j'ai branché l'alim à l'envers, pour des raisons de proximité de la grappe fixe avec la carte mère (sinon le cordon 2x4 du CPU était trop court). Du coup l'alim suce l'air sous le boîtier, à travers le filtre prévu pour, et le recrache à l'arrière sans polluer l'intérieur.
Tags: art
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 14 comments