aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

4/5

Tous les franciliens connaissent bien le site de la RATP, et en particulier la page "état du trafic", annonciatrice de toutes les catastrophes de la journée.


Comme on le voit sur ces images, les usagers de la ligne B ont le plaisir d'avoir quatre trains sur cinq, en raison de l'indisponibilité du matériel roulant suite à des révisions. Quoi ? Que se passe-t-il donc ? D'où-t-est-ce-que ? Godverdom ! On manque donc tant de trains, à la RATPEU ?

Bon, en premier lieu, et contrairement à ce qu'une lecture superficielle pourrait laisser croire, ce message ne signifie pas que le trafic est diminué pour une durée d'une semaine. Il dit qu'il est diminué EN SEMAINE (le week-end aussi, mais c'est normal, c'est le week-end). En fait, ça fait genre un mois que c'est comme ça.

Et puis l'explication est assez croquignolette. En effet, les problèmes techniques invoqués par la Régie Autonome sont dus à la mise en service récente de nouvelles rames - il faut dire que les anciennes avaient fait la guerre. Des rames propres et modernes, ça partait d'un bon sentiment. Or, après quelques semaines d'exploitation, voici qu'un technicien découvre de la poussière d'amiante. Catastrophe ! Attention, de la poussière d'amiante A L'EXTERIEUR de la rame. Et en quantités microscopiques. Mais tout de même ! C'est dangereux l'amiante, c'est mortel, presque autant que le plomb. Donc les syndicats font leur caca nerveux et les stakhanovistes de la RATP menacent de faire grève. Et les rames de retourner au dépôt pour inspection, dépoussiérage, enquête et contre-visite de la médecine du travail (c'est ce qu'on appelle le principe de précaution : personne n'a les couilles de prendre le moindre risque, alors on fait chier des centaines de milliers de passagers).

Oui, mais alors là, je pose une question : vu que les anciennes rames ont été retirées du service y'a quoi, deux mois peut-être, est-ce que par hasard, pour dépanner, on pourrait pas les remettre en service ? Le temps de faire la jonction ?

Ah, mais je suppose qu'on les a déjà revendues. C'est beau, le souci d'économie et d'optimisation financière.

Et si on collait une balle dans la nuque au directeur de la RATP et organisait un grand pogrom de conducteurs ? Par principe de précaution ?
Tags: news
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 20 comments