aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

  • Mood:

Il nous a quitté

Fatigué par une fausse manoeuvre à la salle de muscu, le coeur vaillant du noble Asp Explorer a cessé de battre aujourd'hui. L'infatigable pourfendeur de la connerie, le noble paladin du bon goût, le fléau des kikoos et des espérantistes a rejoint aujourd'hui le firmament des plus grands esprits que la France a offerts au monde. Et parmi les sanglots du peuple de ses admirateurs, et nonobstant la légendaire modestie du grand homme, déjà s'élèvent les appels à porter sans tarder au Panthéon sa dépouille mortelle. Revenons sur le parcours exemplaire de celui que l'on commence à appeler "la Grande Âme".

Né dans la modeste bourgade de Clermont-Ferrand, dans un foyer modeste mais honnête, il ouvre son site internet en 1994 et son blog douze ans plus tard. Et puis c'est tout. C'est peu, direz-vous. Oui, mais quel site ! Quel blog ! L'essence du goût Français ! Le somment insurpassable du bel esprit ! Ainsi qu'en témoignent ces modestes extraits de son oeuvre :

"Sangoun, tête de foune" (in Kalon 7)
"Je fais une allergie au connardus parlibus" (in Kalon 13)
"Tu es vraiment un porc, Usb" (in Kalon 15)
"Par les couilles de Burgar" (in Morgoth 4)

Ainsi que ces vers immortels :

" Fils de la terre nourricière
parmi vos roches de satin
vos mines d'or et vos carrières
accueillez donc ces deux crétins" (in Bralic 1)

Allez, salut, l'artiste !


Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 10 comments