aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Spleen


Je marchais hier sur les bords de Seine, fatigué. Mes pas se firent plus lents, mon souffle plus difficile, et mon regard plongea longuement dans les eaux grises.
Comme souvent, mes pensées sont revenues vers toi.
Car les mois passent, et l'oubli ne vient pas.
Ou plutôt, certains souvenirs s'estompent. Ceux de nos heures terribles, celles de nos batailles. Ces mots d'avant la fin.
Ne restent que ton rires, tes sourires. Les moments partagés.
Je préfèrerais les avoir oubliés.
J'ai froid.
Tu n'es pas là.
Tu es parti.
Henri.

PS : ta gueule.
Tags: horus vivant
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 13 comments