aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Kryptonite

Monsieur et madame Prochand ont un fils ! ♣♣♣

Et monsieur et madame Bonnet ont une fille ! ♣♣♣♣





Ça fait des années que j'emprunte quotidiennemen des dizaines d'escalators et que j'observe d'un air suspicieux les marches de ces mécaniques, certes bien agréables quand on est fatigué, mais tout de même d'un aspect peu engageant. En particulier, j'observe la manière dont les marches métalliques sont striées de rainures aiguës et saillantes, évoquant quelque médiéval outil de supplice. Ne vous êtes-vous jamais demandé ce que ça pouvait faire de se maraver les genoux sur ce genre de scie à pattes ?

Eh bien, c'est assez désagréable.

Tags: devinettes toutes pourrites
Subscribe

  • La catin en RTF zippé

    J'ai enfin fini de relire tout ça (c'est long ce truc...), et donc maintenant, j'ai mis Morgoth en RTF zippé sur SLC/orange. Par contre, j'ai pas…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 15

    Chapitre 15. Et au commencement... « Ah ah, vil faraud ! Bélître ! Bradype ! Monocéphale ! Toi qui te rengorgeais de l’apparat de ta propre…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 14

    Chapitre 14. Histoire eschatologique Le jour tomba rapidement, trop au goût de Toudot qui pressa le pas. Bien vite, des grondements sourds se…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 11 comments

  • La catin en RTF zippé

    J'ai enfin fini de relire tout ça (c'est long ce truc...), et donc maintenant, j'ai mis Morgoth en RTF zippé sur SLC/orange. Par contre, j'ai pas…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 15

    Chapitre 15. Et au commencement... « Ah ah, vil faraud ! Bélître ! Bradype ! Monocéphale ! Toi qui te rengorgeais de l’apparat de ta propre…

  • La catin II - livre IV - Chapitre 14

    Chapitre 14. Histoire eschatologique Le jour tomba rapidement, trop au goût de Toudot qui pressa le pas. Bien vite, des grondements sourds se…