aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Bi


La science peut au profane sembler un monde balisé, normé, triste et rempli d'équations exactes. Rien n'est plus faux ! Aux frontières de la science, en effet, on trouve nombre d'originaux, des rêveurs dont les étranges théories soulèvent les polémiques et parfois, sont féconds en pistes de réflexion pour les chercheurs académiques. Notre envoyé spécial Jean-Rémi Rémijeanjean a rencontré l'un de ces savants exotiques.
" Oui, en effet Jean-Bastien, je me trouve aujourd'hui au Centre de Recherche Moutiérais en Cosmologie, Hydroponie des Métaux de Transition et Psychothérapie Animale Avancée, en compagnie du Professeur Henri Masson, spécialiste en théologie quantique des diptères en phase sustentatoire et Directeur du Laboratoire, alors bonjour professeur...
- Saluton, amikaro !
- Euh... oui. Donc Professeur, vous voulez nous parler de votre théorie sur la naissance de l'univers, dite "théorie du Bismuth".
- Théorie ? Vous parlez de théorie ? Non monsieur, il ne s'agit que de vérité ! Je le clame haut et fort à la face du monde, le Bismuth, numéro atomique 83, est de loin l'élément le plus abondant de tous, représentant selon mes estimations entre 80 et 95% de la masse totale de l'univers.
- Ah oui ?
- Tout à fait. Regardez ces jolis cristaux de pur bismuth, n'est-ce pas l'évidence que l'univers ne peut s'incarner pleinement que dans cette merveille à la structure si régulière ?
- Sans doute... Néanmoins, d'après les astronomes, l'élément le plus commun dans l'univers serait l'hydro...
- Ah, mais je vous arrête ! Je n'ai que trop entendu, vomies de la bouche de Skeletor et de ses clones, ces sornettes sur l'hydrogène et sa prétendue fréquence dans l'espace interstellaire. Certains disent même que les étoiles en sont faites, les sots ! D'après eux, avec un seul misérable proton comme noyau, l'hydrogène serait le plus simple de tous les éléments. Alors que c'est faux ! Avec ses nucléons harmonieusement répartis sur ses orbitales, le noyau de bismuth est de loin le plus agréable à l’œil et en outre, ses électrons à l'état fondamental sont bien plus heureux que ceux de je ne sais quel élément léger. C'est bien simple : il n'a qu'un seul isotope naturel, c'est bien la preuve de sa perfection atomique ! Non, je vous le dis, le Bismuth mérite sa place d'élément-roi de la classification périodique.
- Pourtant, son abondance dans la croûte terrestre n'est que...
- Foutaise ! Raisonnement absurde basé sur une méconnaissance totale du sujet et sur des suppositions non-moins absurdes. Où êtes-vous allé pêcher ça, sur Wikipedia ? Non, monsieur le journaliste, si le bismuth est supposé rare, c'est en raison d'un complot des grands conglomérats miniers et des lobbies métallurgistes qui refusent de voir en le bismuth le métal de l'avenir ! Ils ont échafaudé des plans pour faire croire à la rareté de la ressource, afin de faire monter les cours, et s'en mettre plein les poches, privant l'humanité des innombrables bienfaits du bismuth ! Imaginez ce que serait l'ère du bismuth, si seulement nous nous débarrassions de tous ces vils mercantis ! Des immeubles de bismuth élançant au ciel leurs façades multicolores, des des navires de bismuth circulant sur les mers, survolées par des avions bismutheux ! Et dans les microprocesseurs bismuthiques de nos ordinateurs circuleraient les électrons apportés par des câbles de bismuth depuis la bismuthcentrale électrique jusqu'à votre logis.
- Merci, Professeur, pour ces intéressantes théories...
- ...mais on sait bien où Gordon Brown va chercher le perroquet dans la plume de ses brouettes...
- ... et à vous les studios. "

Merci, Jean-Rémi, et maintenant un sujet un peu plus sérieux, avec l'histoire incroyable de cet Australien de 36 ans qui vit avec une étoile à neutrons dans le rectum.
Tags: l'oeuf poilu
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments