aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Fuck your bismuth !

Aujourd'hui nous consacrons notre rubrique scientifique à un élément peu connu, et pourtant fort sympathique. Il est gris, il est mou, il porte le numéro atomique 31, c'est bien lui, le GALLIUM !


Découvert en 1875, ce métal léger est aujourd'hui un sous-produit de l'extraction d'aluminium. Il est principalement utilisé dans l'industrie électronique sous forme d'arséniure de gallium. Sa relative abondance dans la croûte terrestre en fait une ressource assez bon marché. Ce métal est peu présent dans la culture populaire, et on considère généralement comme non-avérée la légende selon laquelle Lady GaGa rendrait hommage à cet élément*.



Le gallium a deux propriétés amusantes. La première, c'est son point de fusion, qui est de 30°C. Il en résulte que le Ga est solide au frigo, et liquide dans le creux de la main. C'est pas cool ?

La seconde tient à son comportement face à l'aluminium. En effet, en présence d'aluminium-métal, le Ga entrave la formation de la couche d'oxydes qui protège normalement l'aluminium, et du coup, on observe une oxydation rapide qui peut avoir lieu en quelques minutes. Exemple :



Ce qui nous donne l'idée d'une bonne blague à faire à un ami ! Imaginez une cannette de coca que vous aurez secoué. Un peu de gallium dessus, et au bout d'un moment, le métal sera devenu si faible que le moindre choc le fera exploser à la figure d'un ami ! Ah ah ah, qu'est-ce qu'on rigole. En fait, en principe, ça doit marcher avec n'importe quel conteneur en aluminium pressurisé. Quelles bonnes blagues on peut faire avec du gallium !

Et maintenant, le courrier des lecteurs.

Du petit Ahmed Z. de Peshawar, Pakistan : " Asp Explorer, ça fait longtemps que je lis ton blog ceci-cela... Peux-tu me dire si le gallium est toxique si on le manipule ? "
Réponse : Eh bien non Ahmed, le gallium ne présente aucune toxicité connue pour l'homme. Toi et tes amis pouvez le manipuler aisément sans protection particulière, pas besoin de laboratoire.

Du jeune Omar K. de Kandahar, Afghanistan : "La paix du Prophète sur toi Asp Explorer. J'ai parié une chèvre avec un ami qu'il fallait un permis spécial pour se procurer du gallium, mais lui m'a soutenu que c'était en vente libre. Qui a raison ? "
Réponse : Ah je suis désolé, mais c'est ton ami qui a gagné : on peut se procurer du gallium partout pour un prix modique.

De Abdullah H. d'Abbottabad, Pakistan : " Salut mon pote, ça biche ? T'es trop fortiche, t'avais raison sur le coup des avions de ligne pilotés par des civils. Dis, j'ai encore une colle pour toi. Mettons que j'ai fabriqué un objet en gallium, genre une clé par exemple. Et puis, j'ai la même clé en acier. Bon, est-ce que selon toi, c'est possible de faire la différence entre les deux, sans les toucher ? "
Sans les toucher, ce serait difficile. Les deux métaux ont à peu près le même aspect. Bien sûr, on peut les différencier en les chauffant. On peut aussi les passer aux rayons X car le gallium a une densité légèrement inférieure à celle du fer (6g/cm3 contre 8g/cm3), de sorte qu'avec un bon appareil radiographique bien calibré et du personnel très qualifié sachant ce qu'il cherche, on pourrait faire la différence.

Allez, c'est tout pour aujourd'hui. Demain, nous continuerons à explorer tout l'univers des bonnes blagues qu'on peut faire avec la chimie et étudierons LES ENGRAIS AZOTES (featuring : l'essence) !

* Un des éléments venant contredire cette thèse étant que le gallium est un métal, et que Lady Gaga peut difficilement être qualifiée de "métal"
Tags: science
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 12 comments