aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Crush

Je reviens de voir le dernier Steven Soderbergh, "Piégée" / "Haywire", c'est bien sympa.

L'argument : Mallory Kane travaille pour une agence privée de mèche avec la CIA, qui accomplit des missions risquées et pas toujours légales aux quatre coins du monde. A Barcelone, elle mène ainsi l'exfiltration d'un dissident Chinois. Ayant à peine le temps de rentrer chez elle pour se changer, elle doit repartir à Dublin pour une nouvelle mission "de routine", tenir lieu de femme à un agent du MI-6 infiltré dans une réception.

Or, Mallory se méfie, et fouille un peu la propriété pendant que l'autre a le dos tourné. Et là, dans une remise, elle tombe sur le cadavre du Chinois de Barcelone, buté d'une balle en pleine tête. Il a dans la main la broche qui lui a été donnée comme signe de reconnaissance pour l'agent du MI-6. Bref : on essaie de la piéger. Et du coup, elle va essayer de découvrir qui, pourquoi, et surtout, elle va chercher à obtenir sa revanche.

Alors bon, on peut pas dire qu'on nage dans l'originalité scénaristique la plus débridée. OSEF, c'est un film de tatane. Oui mais attention : un film de tatane réaliste ! Avant un combat, les protagonistes ne perdent pas de temps à se regarder dans le blanc des yeux en prenant une pose badass et en disant à l'autre qu'ils vont le tuer parce qu'ils ont violé sa petite cousine handicapée. Ils agissent. Il n'y a pas non plus d'hyperbole dans la chorégraphie des combats : ils se bourrent la gueule, se tordent les bras, ils s'étouffent, ils se font mal. On se sent un réellement impliqué dans l'affaire, on a le sentiment de voir des gens se battre pour leur vie, et pas pour faire une jolie scène d'action. En ce sens, on retrouve un peu l'esprit qui avait présidé à "Casino Royale".

Le casting est intéressant, avec des seconds rôles de luxe : Michael Fassbender, Michael Douglas, Ewan McGregor, Antonio Banderas. Et pour jouer Mallory, une actrice débutante : Gina Carano.

Et alors là, vous me direz "comment peut-on considérer comme réaliste un film peut où une pauvre petite actrice est supposée marave la gueule à des mercenaires surentraînés et des flics en armure ?"

Eh bien, c'est tout l'intérêt d'avoir casté Gina Carano.

Gina "Crush" Carano.

Ce que je veux dire c'est que Gina, en robe du soir, elle fait sexy :


En gros plan, on peut pas dire qu'elle soit franchement repoussante :


Et sur un ring de MMA, elle aligne sept victoires pour une défaite :


J'avoue avoir eu une pensée émue pour les pauvres cascadeurs qui se sont retrouvé écrasé dans les anneaux de ce python humain. Pour mémoire, une vidéo que j'avais déjà postée je crois :



C'est pas l'actrice la plus expressive du monde, c'est sûr, mais ça va bien dans le ton du film, qui est très retenu (en dehors des scènes d'action) et qui évoque un monde de tromperie et de mensonge.
Tags: art
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments