aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Une sale affaire

Le grand escogriffe montra sa carte à l'agent de faction et franchit le cordon de sécurité. A cette heure tôtive, il y avait peu de curieux, mais on avait tout de même déployé le "yellow scotch of the police" autour de l'épicerie.
" Commissaire Caleuhouet, BRT. Mes hommes et moi reprenons l'affaire en main. Pas de problème avec ça, j'espère ?
- Aucun problème, commissaire. Ça ne me dérange pas du tout qu'un connard en civil déboule après qu'on ai fait tout le sale boulot toute la nuit pour résoudre l'affaire tout seul.
- Je ne fais que mon travail, inspecteur...
- Inspecteur Coulidge. Mais qu'est-ce qui intéresse la Brigade de Répression du Terrorisme dans ce meurtre ?
- C'est à vous de me le dire, inspecteur Coulidge. Pouvez-vous me communiquer vos premières constatations ?
- La victime a été identifiée comme Ibrahim Benzerouft, 54 ans, veuf, citoyen Tunisien domicilié à Paris depuis 1987. D'après le légiste il a été égorgé par une arme tranchante qui n'a pas été retrouvée sur les lieux.
- Que faisait-il ici en pleine nuit ?
- C'est chez lui. Enfin, il habite au-dessus, ici c'est sa boutique.
- Un primeur ?
- Oui, un primeur. L'homme n'avait pas de casier et n'était pas connu des services de police, on a demandé à savoir s'il était fiché à Interpol mais...
- Ah, pas la peine de vous déranger, ce crime est signé. Merci, inspecteur Coulidge, nous reprenons l'affaire. "

Et toi, ami lecteur, découvriras-tu l'auteur de ce meurtre répugnant ? ♣♣♣♣♣




L'image du jour



Bon alors la solution : si le cas de ce bon Ibrahim
intéresse tant la BRT, c'est qu'il a sans doute
été victime d'un groupe de salsifistes armés
Tags: devinettes toutes pourrites
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments