aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Le charge les pièces de 457...

lien si y'a pas d'embed ci-dessous


Alors j'ai lu >>cet article<< et j'ai été assez interpellé. Certains Américains, les "Tea Party" (lire "les bouseux du midwest") appellent donc "communisme" le développement durable. Madame Binationale nous brosse ici un tableau intéressant de la psyché de ces étranges amerloques politiquement sous-développés, farcis de conneries bibliques, probablement propriétaires d'armes et qui n'ont rien compris à ce qu'est l'écologie. Tout ceci est tellement évident que ce n'est pas explicité dans l'article, ce qui nous laisse en fait devant un portrait, certes à charge, mais néanmoins assez net de cette population.

Du coup, ce portrait, on peut essayer de le lire à l'envers.

  • Le Tea Party a pris pour cible l'Agenda 21, datant de 1992, convention internationale "qui inspire sans tapage des plans d'urbanisme respectueux de l'environnement". Très bien. Qui a entendu parler de cet agenda 21 ? Quand a-t-il été mis en débat par des instances démocratiques dans mon pays ? Comment ça se fait que, dans la plus grande discrétion, des gens que je n'ai pas élus pour ça aient décidé un beau jour de 1992 qu'à l'avenir, on vivrait tous dans des villes verticales, dans des tours de béton et de verre, sans bagnole ? De quel droit ? Comment a-t-on pu laisser des gens décider pour la population d'une planète entière (comptant au passage pour rien les différences culturelles entre les peuples) le cadre dans lequel elle serait, pour les générations à venir, contrainte de vivre ?
  • Les transports en commun, les "vélibs" et autres facilités auxquelles nous sommes habitués en France, ont en commun le fait de n'être pas rentables en soi, et de nécessiter un fort investissement de la puissance publique, c'est à dire, des impôts supplémentaires. Des contribuables, possédant du reste des automobiles et ne voyant pas l'intérêt de ces transports (qui empièteraient en outre sur la voie publique), ne saisissent pas bien quel est leur intérêt de payer ces impôts pour des choses qu'ils n'utiliseront pas. Diagnostic : ce sont des conspirationnistes.
  • Les Américains craignent qu'on les force à abandonner leurs pavillons et leurs voitures. Naïfs qu'ils sont, ne voient-ils pas que dans nos sociétés européennes évoluées, il en est tout autrement ? Chez nous, il n'est pas interdit de prendre sa voiture en ville, c'est juste interdit aux pauvres. C'est ça, l'égalité à l'Européenne.
  • L'horrible Henry Lamb est ensuite voué aux gémonies car il a le tort de s'inquiéter que l'on impose de plus en plus de normes de construction aux Américains, sous prétexte d'écologie. OK. Et s'il avait raison ? Et si, après tout, le nombre de litres d'un flush de toilette était laissé à l'appréciation du constructeur de la maison, et non limité par la loi à ce qu'un obscur bureaucrate aura décidé comme adapté à l'évacuation des crottes ?
  • Et puis, les tea partistes s'offusquent du socialisme rampant qui inspirerait ces mesures, en répartissant mieux la richesses. Bon, là, ça demande un peu d'explication sociologique. Les Amerloques sont persuadés, à tort ou à raison, qu'on peut s'enrichir par ses mérites et son travail. La pauvreté peut alors avoir deux causes. Soit c'est l'état temporaire d'un honnête homme jouant de malchance (mais à qui le destin sourira de nouveau s'il persévère), soit c'est la marque d'une médiocrité crasse, et donc, ça ne sert à rien de l'aider, quoi qu'on en fasse, il retournera toujours à sa misère car c'est dans sa nature. Du coup, ce que les ricains appellent improprement "socialisme" et redoutent, c'est une société basée sur la mendicité de masse organisée par l'état, au profit de légions amorphes de parasites et au détriment des forces vives du pays. Ont-ils tort ? Après tout, vaut-il mieux que les richesses soient naturellement mal réparties, ou réparties par un état tout-puissant, qui choisit ses victimes et ses bénéficiaires en fonction de ses priorités politiques ? Je me garderai de leur donner raison, mais en tout cas, je comprends ce point de vue comme faisant sens.

Bref, à lire ceci à rebrousse-ligne, on en vient à éprouver une certaine sympathie à l'endroit de ces braves gens du Tea Party qui, à moi, me semble légitimement attachés à leur mode de vie, et pas trop désireux d'abandonner leurs voitures et leurs maisons pour au bénéfice supposé de pâtres Maliens ou de pêcheurs des Comores.



Non mais c'est quoi ce bordel ? Pourquoi y'a
que les cardinaux qui ont le droit d'élire le
pape et pas nous ? On est en démocratie, nom
de Dieu de couille de pute ! Allez, accomplis-
sons notre devoir pastoral et empapons le
prochain pape dans la joie du Christre ressucité.

Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 20 comments