aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Barnabé le perd

La ville de Guangzhou, antique capitale économique de la Chine du sud, n'a pas échappé à la frénésie consumériste de ces dernières années. Métropole effervescente de la République Populaire, sillonnée d'autoroutes, récemment dotée d'un TGV et hérissée de buildings, elle bénéficie encore néanmoins de quelques havres de paix permettant aux salarymen harassés de fatigue de décompresser un peu le week-end, en famille. L'un des plus prisés est le zoo municipal qui, en cette belle journée d'avril, ne désemplissait pas.

Les petits Chinois étant comme tout le monde, il y avait une affluence particulière à la singerie pour voir les colobes, cercopithèques, chimpanzés, babouins, orangs-outangs, ainsi que, Barnabé, le jeune gorille récemment acquis au terme d'un échange avec le zoo de Budapest. Et si les enfants étaient ravis de voir en vrai un de ces légendaires hommes des bois, leurs mères n'étaient pas les moins attentives aux comportement du quadrumane nonchalant, qui exhibait à qui voulait les voir ses organes reproducteurs spectaculairement érigés en direction des frondaisons. Sans doute à cet instant précis, l'esprit de ces honnêtes ménagères s'écartait-il quelque peu de leurs devoirs confucéens pour naviguer en quelques contrées dont ma mère, rigoureusement, m'interdit de parler ici.

Toujours est-il qu'en ce jour fatal, la cage s'ouvre soudain, je suppose qu'on avait dû la fermer mal. Aussitôt, s'égayent nos Chinoises, prouvant par là même qu'elles n'avaient guère de suite dans les idées, tandis que le gardien, alerté, s'écrie : "提防大猩猩 !" (ce qui ne dira pas grand chose aux occidentaux). Hagard, le bel animal surgit dans l'allée, qui se vident aussitôt. Il regarde de droite, puis de gauche. Ne brillant ni par le goût, ni par l'esprit, mais tourmenté d'un désir irrépressible, il pourrait, à cet instant, tout aussi bien se contenter d'un juge ou d'une aïeule pour satisfaire ses appétits.

Hélas, le zoo, alarmé, est vide, et il n'en est point encore à se rabattre sur Maurice le babiroussa. Ainsi donc, sa cage jouxtant le mur d'enceinte du zoo, le gorille fait ni une ni deux, saute la barrière, et disparaît dans les rues.


" Tout d'abord, je tiens à remercier la municipalité de Canton pour son invitation aux rencontres espérantistes Cantono-Moutiéraises, qui m'offrent une tribune pour clamer haut et fort que si dans vingt ans, l'espéranto n'a pas supplanté une autre langue que je ne citerai pas comme véhicule privilégié du commerce, des arts et des voyages, comme on dit dans mon pays, je veux bien sur le champ me faire sur le champ enculer par un singe en rut, si vous me passez l'expression sur le champ. "




Aujourd'hui dans "Seul face à la nature"
je suis parachuté au milieu de la famille
royale déguisé en boy scout à quarante balais
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments