aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Masson respawn


On trouve sans peine sa photo sur le net.
N'a-t-il pas l'air fourbe et cruel ?

Quand je l'ai vu arriver, j'ai cru qu'il s'était trouvé un nouveau multipseudo, mais non, vérification faite, c'est bien une nouvelle entité qui est apparue sur le radar, répondant au nom improbable (et pourtant vrai) de Thierry Saladin. Cette nouvelle instance massonnière se différencie de son modèle par une assez faible utilisation des références externes, compensées par un style littéraire ampoulé et par là même, involontairement comique. A l'instar de Massonibus, toutefois, il paraît si peu au fait des coutumes d'internet qu'il ne s'est pas donné la peine de se trouver un pseudo. Et tout comme lui, il prend pour une attaque personnelle contre sa personne toute critique de ses propos. Comme El Massono, il dissimule sa haine des anglo-saxons en haine de l'anglais, sa haine de l'anglais en amour du français, son amour du français en défense de l'espéranto, il lui insupporte souverainement que sa lubie espérantiste ne soit partagée, et lutte à toute force, contre l'univers et contre ses propres facultés de raisonnement, afin de rejeter une évidence des choses qui lui est insupportable.

Saladin a donc décidé de souiller nos bandes passantes d'un site web "Réinsertion et Espéranto", sous-titré Un projet, une volont" et des moyens, car comme tout espérantiste qui se respecte, il a un problème avec les caractères accentu"s. Si on clique sur la version en françoj, on arrive sur un bel exemple de polychromawebisme, de l'école "Times new roman", tout en html 0.0, avec gif animés et toute une excrétion de textes divers et variés, dont les conclusions sont invariablement dans la droite ligne de l'appareil idéologique massononien, semé de pironismes et de hagègitudes, ressassant comme un affront mortel trois phrases prononcées par le fort oublié ministre de la Culture J.J. Aillagon il y a neuf ans dans une obscure émission de radio, et étalant sur le sujet des kilomètres de texte imbitable. Tout y passe, depuis la valeur pédagogique de l'eo jusqu'au complot politique des nazis communistes contre la langue du Doktor Z, les milliards qu'on gagnerait à ne plus parler anglais mis en lumière par le rapport Groin...

L'originalité du site, toutefois, réside dans la notion d'association. En effet, Saladin, surnommé "le Commandeur des Croyants", prétend jouir d'une association dont le but est ambitieux : " Former ces personnes à l'espéranto par un enseignement gratuit afin de leur fournir un bagage intellectuel leur permettant ensuite de se réinsérer dans la société en trouvant un travail. Cette embauche pouvant être obtenue soit sur le marché du travail, soit au sein même de la structure associative Réinsertion & Espéranto. En effet, l'association Réinsertion & Espéranto a pour finalité de devenir un centre d'espéranto professionnel basé à Montpellier et destiné à assurer la promotion, l'information et l'enseignement de la Langue Internationale dans la région Languedoc-Roussillon mais également en région Midi-Pyrénées et Provence Alpes-Côte d'Azur. En outre, cette association organisera des échanges avec l'étranger (en Europe notamment), dans le cadre scolaire. "

Vaste programme dont pour l'instant, on doit bien dire que les résultats se font attendre. Et pour cause, puisque d'après les dires de "l'Association" elle-même, c'est Saladin qui fait tout le boulot tout seul. En fait, le centre professionnel d'espéranto à Montpellier, c'est un peu un mythe, la légendaire Cité Perdue de Ranto, elle n'a jamais vu le jour, probablement parce que donc, Saladin est tout seul, et que même en prenant son temps (ça fait seize ans que sa fondation existe), ça tarde à se concrétiser. Sans doute que le vivier héraultais des amateurs de langue-qui-fait-aimer-la-langue s'est rapidement tari, en tout cas, la lecture des "dernières nouvelles" de l'association nous évoque plus une visite de Pripyat qu'un fourmillement intellectuel. De toute évidence, voici un homme qui a passé quinze ans de sa vie à soulever le timide enthousiasme de quelques voisins compatissants par pure charité Chrétienne, avant de le laisser seul dans son monde d'élucubrations.

Toujours est-il que ce foutriquet ridicule m'a fait jeter de gogovox, ce qui fait que je ne peux pas reposter la réponse, plutôt hilarante je trouve, que j'avais faite à son article grotesque de prétention autosuffisante. La voici donc, pour mémoire.

De : Claude Hagège, Professeur Honoraire au Collège de France
A : Thierry Saladin, Commandeur des Croyants

Salut ma vieille couille !

Alors, ça biche depuis la dernière fois ? Je traînais par hasard sur Agogovox parce que je me passionne depuis peu pour les chemtrails des juifs nazis de Bibracte, quand je suis tombé sur ta baffouille en poulet*. Et là je me suis dit " Putain, ça déchire ! "

Et puis ça m'a tourneboulé dans la tête, et là j'me suis dit comme ça : " Est-ce que des fois, le ptit père Saladier, il se monterait pas un peu trop le bourrichon avec ses histoires à la con ? " Non parce que faut être honnête, c'est pas en interdisant les cours en anglais dans les facs qu'on empêchera les gens d'apprendre l'anglais. De toute façon, l'anglais est déjà la langue internationale. C'est comme ça, on y peut rien. On peut pas refaire Trafalgar avec le Charles-de-Gaulle sous prétexte qu'on aime Napoléon. Et puis, c'est pas la fin du monde que c'est l'anglais la langue internationale, au lieu du vieux ranto qui fait rigoler tout le monde. On cause anglais dans les facs ? Dans les bureaux ? Dans les salles de gym ? Et alors, c'est pas comme si les boches avaient franchi le Rhin à coups de panzers, contrairement à ce que tu fais mine de raconter dans ta lettre. En fait, je me sens vieux et fatigué, et tout le monde s'en fout de ces conneries, alors plutôt que de me mêler de renverser le sens des marées, hein, comme Rousseau le faisait dire à Candide dans l'Emile de Voltaire : " il faut cultiver notre jardin "

A propos de jardin, comme il va pleuvoir ce wiquende, il faut que je mette des sacs plastique sur mes rosiers, sinon ils vont pourrir sur pied, donc du coup, je peux pas prendre la tête de ta croisade à la con, dsl man.

Allez, mon Saladier, sans rancune et à la revoyure.


* C'est pas une faute d'orthographe, je suis vraiment déguisé en poulet à l'heure où j'écris ces lignes, car je fais des vidéos furryporn sur internet pour arrondir mes fins de mois.

Bien à toi, ton Cloclo


PS : n'oublie pas de ramener la camionnette chez Bebert, il en a besoin demain pour livrer le bahut à Seb.
Tags: espéranto
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 16 comments