aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Recyclage

Donc, j'ai acheté un petit accessoire permettant de monter une optique Pentax K sur un boîtier Nikon, histoire de pouvoir me servir de tout mon bric a brac sur mon D800. Je n'en espérais pas des performances considérables, compte-tenu d'une part de la modicité de l'investissement, et d'autre part du fait que ces bagues de conversion ont la réputation de dégrader la qualité d'image. En effet, il ne s'agit pas d'une simple bague métallique, l'ustensile comprend une lentille permettant de déplacer le point focal, sans quoi, avec l'épaisseur supplémentaire, les objectifs ne pourraient plus faire le point à l'infini. Bien sûr, comme aucun contact électrique ou mécanique n'est assuré entre l'objectif et le boîtier, il faut faire l'ouverture et la mise au point en manuel, ce que du reste, le D800 gère automatiquement tout seul comme un grand. Et je suis allé me promener mardi soir autour de la Seine pour tester tout ça. Déambulation touristique.


Donc, commençons par le Samyang 14mm en 2.8, que je n'ai utilisé
qu'à 5.6 ou 8, avec de premiers essais encourageants. Le centre est
bien net, les bords sont mollassons mais bon, c'est pas étonnant.



Bien sûr, en full-frame, cet objectif fournit un angle énorme et difficile à manier.


Mais quand le ciel est intéressant, ça a de la gueule.


Passons maintenant au Pentax 135mm 3.5, qui permet ici d'isoler ce quidam sur le Pont Neuf.


Le D800 dispose d'un indicateur de focus manuel plus pratique et plus fiable
que le K5, ce qui rend la manipulation d'un télé manuel relativement aisée.



C'est pas joli ça ?


Et maintenant, le Pentax 77mm Limited f/1.8, qui fournit
des images là encore bien nettes au centre, et bien molles
sur les bords. J'en déduis que ce n'est pas l'objectif
qui est en cause, mais l'optique de la bague.



Et ça donne quoi à pleine ouverture ? Ben, comment dire...


Bon, ben cet aspect fantômatique n'est pas dû à un filtre
instagram, mais à l'aberration sphérique introduite par la
bague. D'un certain point de vue, c'est joli. D'un autre,
ça nous apprend qu'il vaut mieux éviter d'utiliser les
grandes ouvertures avec cette bague.



Confirmation avec cet autre cliché à 1.8


Et cet autre là, toujours au 77mm.


Bon, 'reste un objal à tester dans la musette. Ai-je osé ?
Ai-je accompli l'innommable, l'absurde, l'accouplement
contre-nature ? Eh bien oui, pour la première fois dans
l'histoire de la photographie, Asp Explorer a la joie de
vous présenter... Le Horusbennu 50mm f/1.7 sur Nikon D800 !



Alors bon, il fera pas péter des records de MTF sur
DXO, mais il fait bien son boulot tout compte fait.



Par contre, à pleine ouverture, l'aberration du
Horusbennu 50 s'additionne à celle de la bague, et
c'est à s'en décoller la rétine.



Cela dit, quand la lumière est belle, c'est
difficile de rater ses photos (ici : Orthanc)



Allez, tchô !

Bref, les résultats sont contrastés. Les objectifs en PK s'avèrent donner des résultats très corrects au centre de l'image, lorsque l'ouverture n'est pas trop grande. En revanche, l'optique correctrice de la bague gère très mal les grandes ouvertures, qu'il conviendra donc d'éviter.


Intéressant article sur Craked.com l'autre jour.



Because FUCK YOU, that's why !
Tags: énorme focale
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 6 comments