aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Ce qu'il en est, tout de même, que d'un destin, ma bonne dame

On entend souvent les optimistes dire " Tout est possible, tu peux devenir ce que tu veux, c'est juste une question de volonté ". C'est débile, en fait ils prennent le truc à l'envers. C'est vrai que les gens qui obtiennent beaucoup de la vie, en général, c'est qu'ils l'ont ardemment désiré et qu'ils ont mis en œuvre certains moyens pour l'obtenir. Mais d'une part, c'est pas forcé (il y a des gens à qui la vie sourit plus qu'à d'autres, et sur qui la réussite tombe sans qu'ils aient rien demandé), et surtout d'autre part, l'immense majorité des gens tombent au final bien loin de leurs rêves. Ce n'est pas faute d'avoir désiré la réussite, c'est juste qu'ils ont eu pas de bol, qu'ils n'ont pas rencontré la bonne personne au bon endroit et au bon moment, qu'ils n'ont pas passé le bon concours, qu'ils se sont fourvoyés dans leur parcours professionnel, bref, qu'ils ont raté une porte à un moment. Bien souvent du reste, il n'y a pas de porte à rater. Si vous êtes né fils de péon dans la zone tribale de Papouasie, il y a peu de chances que vous deveniez pilote de ligne, quelle que soit votre ardeur à réussir dans la vie. L'échec est le cas général des destinées humaines.

On a beau dire que la foi renverse les montagnes, d'une part ce fait est assez contesté par les géologues, et d'autre part il est certaines ambitions qui se heurtent, hélas, à un vent contraire persistant, à une naissance inadaptée, à des qualités manquantes, à des circonstances défavorables. Moi-même qui vous parle, hélas, on peut dire que j'ai ainsi raté ma vie. Dans la pratique, mon ambition s'est brisée sur quelques solides écueils qui eurent au final raison de mes fermes résolutions. Me serais-je entêté plus que celà dans mes projets (devenir Infante du Portugal) que j'y eusse sans doute laissé ma raison, ma santé, ma fortune. Ainsi, pour atteindre à mon entéléchie, aurais-je dû circonvenir successivement les difficultés suivantes :
- Je ne suis pas Portugais
- Je suis d'extraction roturière (il y a paraît-il un peu de noblesse d'Empire dans un coin de mon arbre)
- En tout cas, je ne suis en rien lié à la maison de Bragança-Saxe-Cobourg-Gotha
- Je suis de sexe masculin
- La monarchie portugaise a été abolie en 1910
- On ne me dit guère gracieux en crinoline

Donc, s'il ne m'était pas stricto sensu impossible de parvenir à mes fins, la liste des menus inconvénients à surmonter a fini par me décourager quelque peu.

Comme disait le philosophe, la différence entre le pessimiste et l'optimiste, c'est que le pessimiste a raison.
Tags: horus vivant
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 10 comments