aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Un brave à trois poils


A l'été 1914, l'armée Française n'est pas restée l'arme au pied à attendre la submersion par les hordes à pointes du Kaiser, contrairement à ce qu'affirment les traites et les défaitistes. Loin de là même puisque, pour répondre à l'agression Allemande, les chefs de nos vaillants soldats ont décidé de porter le fer contre l'ennemi là même où ils avaient violé la neutralité Belge.

Hélas, confrontés à une force bien supérieure en nombre et en armement, nos troupes furent stoppées lors de la bataille de Longwy-Neufchâteau. Encerclé lors du combat d'Ethe, dans les Ardennes belges, le général Félineau commandant la 14e brigade reçut l'émissaire du Feldmarschall Von Klakemülhe Zu Schlossenberg lui demandant sa reddition. Pour toute réponse, ce courageux officier, qui ignorait la signification de ce mot, sortit immédiatement de sa tente, monta sur une tranchée, répondit " miaou " puis se lécha vigoureusement les couilles.
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment