aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

J'ai oublié le sujet de la tirade d'hier...

C'est ballot, je m'emporte, je m'emporte, et j'oublie ce qui avait suscité ma réaction. En fait, j'ai pris conscience avec ravissement la déliquescence de l'idéologie éconogiste dans un endroit assez inattendu : Pokémon Y.

<spoiler> Pokémon X/Y, suit la trame traditionnelle des jeux Pokémon : vous quittez votre maman pour partir à l'aventure, armé d'un pokemon de départ, vous rencontrez un rival qui va vous défier en duel à plusieurs reprises au cours de l'aventure, vous capturez d'autres pokémons, vous les montez de niveau, vous leur filez des objets et des capacités spéciales, vous vous faites peu à peu votre petite équipe... et c'est là que vous tombez sur les zozos de la Team Machin, qui commencent à vous pourrir la vie. Il s'agit d'une organisation utilisant les pokémons à des fins maléfiques, et que vous allez devoir défaire pour finir le jeu. Dans le dernier jeu, il s'agit de la Team Flare, reconnaissable à sa livrée rouge.


Les motivations de la TF sont d'abord obscures, puis s'éclairent : il ne s'agit pas simplement de gouverner le pokémonde, il s'agit de le détruire, de le réduire à néant pour que seuls les membres de la TF survivent et rebâtissent un monde plus beau. Le chef de l'organisation, le dénommé Lysandre, est un parfait fanatique qui, amoureux de la beauté du monde, craint de le voir détruit par la surpopulation qui voit de plus en plus de gens et de pokémons vivre sur des ressources de plus en plus réduites (je vous jure que c'est ce qu'il dit !) et pour éviter un triste destin à ce pays chéri qui est le sien, il a décidé de le détruire, de tuer toute la population, pokémons compris.


Heureusement, notre héros patati patata... Ce qui est fascinant dans cette histoire, c'est que nous avons mine de rien une dénonciation de l'absurdité de l'écoterrorisme. Lysandre est un fanatique qui souhaite détruire le monde pour le protéger, et ne parvient qu'à se détruire lui-même, emportant avec lui sa cohorte de suiveurs décérébrés. Pourtant au début, même le professeur Platane le trouve très sympathique, ce Lysandre, un peu excentrique certes, mais si passionné. Et pourtant...


D'autres allusions aux problématiques environnementales et à leurs conséquences sont faites au cours du jeu, comme la coupure d'électricité à la centrale (thème familier aux Japonais après les déboires de leur parc nucléaire). Sans doute a-t-on ici la traduction d'une lassitude d'un peuple, confronté depuis deux ans et demie à une situation difficile, rendue encore plus délicate par la stigmatisation étrangère assimilant le Japon à un enfer radioactif. En tout cas, il est surprenant de voir des thématiques aussi complexes reprises sans trop de fard (donner à la Team Flare des uniformes rouges parce qu'une autre couleur aurait été trop évidente) dans un jeu pour gamins est assez surprenant et plutôt réjouissant.</spoiler>


Bon sinon j'ai pété la gueule aux quatre mamamouchis et au maître de la guilde. Ben, j'en ai chié les mecs. A un moment du dernier combat mon Yveltal (répondant au nom de Ronnie James) était gelé et réduit à 1 point de vie, et c'est par miracle qu'il s'est dégelé et que j'ai pu me refaire grâce à cette attaque si utile qui absorbe la vie d'autrui.

Yub nub.
Tags: miniville
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 18 comments