aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Before Zod

Il est incroyable de songer à la vitesse à laquelle la plus incroyable des entreprises humaines, le programme Apollo, a été menée à bien. Songez que le discours de Kennedy "we chose to go to the moon" a été prononcé en septembre 1962. La promenade d'Armstrong et Aldrin ont eu lieu en juillet 69. Entre les deux, même pas sept ans. Sept années pour transformer un artisanat de geeks qui n'avait connu que l'échec en un complexe industriel rationnel, puissant et assez fiable pour qu'on lui confie la vie de trois hommes et la réputation d'une nation. Il est incroyable d'imaginer la masse de travail, la quantité de recherches, de perfectionnements, les appareils et les infrastructures développées pour la plupart à partir de zéro et pour un usage unique. Combien de technologies, développées pour la course à la lune, sont-elles entrées dans notre quotidien ? Sept années, un temps qui semble bien court pour une si titanesque entreprise.

Surtout si on compare avec ce qu'on fait de nos jours dans un laps de temps comparable : apparemment on n'est même pas foutu de s'entendre pour modifier le >> calendrier des épreuves sportives de 2022 <<. C'est quoi le problème ? C'est si compliqué que ça ? Y'a un problème de turbopompes cryogéniques dans la mascotte officielle ? Y'a trop de vibration dans la tuyère des vuvuzelas ? Oh, ça chagrine le directeur sportif des championnats du monde de ski, pov'choupinette... y peut vraiment pas faire son truc en juillet en Argentine ?

C'est à ce genre de grandes conquêtes qu'on mesure les progrès, ou non, d'une civilisation.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 11 comments