aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

On va tous finir noyés !


C'est une catastrophe, c'est épouvantable, à vos canots, à vos bouées, préparerez vos digues et vos seaux, courez vers les cîmes, pauvres fous qui avez encore le temps de détaler vers les Alpes, >> NOUS SOMMES MENACES DE SUBMERSION << par le redoutable GLACIER DE L'ILE DU PIN !

Ouais, carrément. Sous l'effet du réchauffement climatistre dû aux activités du CO2 des voitures qui puent, le glacier de l'île du Pin fond en moyenne de 20 MILLIARDS DE TONNES PAR AN ! Pire, d'après les experts du GIEC qui ne se trompe jamais*, en 2060, les émissions de gaz à effet de serre par les irresponsables que nous sommes qui refusent de vivre dans des yourtes en bouse de yack et de se chauffer à la biomasse solaire seront responsables de la fonte dudit glacier de 60 à 120 MILLIARDS DE TONNES PAR AN !!! C'est catastrophique, surtout si on considère qu'actuellement, l'Entartique toute entière fond au rythme alarmant de 65 GT par an. Oullllalalalalaaaa... Aurons-nous le temps de prendre le dernier spoutink vers Mars avant d'être submergés par le grand tsunami Antarctique charriant des icebergs, des manchots et les cadavres des derniers ours polaires** ? Science sans conscience n'est que ruine de l'apprenti-sorcier qui joue au crime contre l'humanité avec notre mère-nature !

Oui, car les chiffres sont effarants, imaginez, notre terre mesure comme chacun sait 40 000 kilomètres de circonférence, soit un rayon de 6 366 km. Sa surface est donc de 509 millions de kilomètres carrés environ (S=4πR²), dont 29% de terres émergées. Restent 71% d'océans, donc 361 millions de kilomètres carrés. En comptant qu'une tonne de glace donne un m³ d'eau en fondant, on arrive à une élévation annuelle considérable, en 2060, puisqu'elle est évaluée très précisément par le GIEC entre 0,17 et 0,3mm par an. Ouais, selon les hypothèses les plus pessimistes, le glacier de l'île du Pin pourrait, en trente ans, élever les océans d'un bon centimètre (presque)

Oui, alors c'est vrai, dit comme ça, c'est pas si impressionnant que ça, d'autant qu'il faut corriger ces chiffres du "biais-GIEC".

En fait c'est des grosses conneries, je crois.

* puisqu'il suffit de refroidir les températures antérieures pour prouver le réchauffement actuel

** Ils ont déjà quasiment-disparu du pôle sud, c'est une catastrophe !
Tags: science
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 18 comments