aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Lettre ouverte (uf uf schlack schlack)

Chère Julie,

Il m'est >> venu récemment à l'oreille << que tu souhaitais protéger ta vie privée. Je comprends que tout le monde estime avoir droit à son intimité. Je comprends, mais je suis, pour ma part, d'un autre avis. Je pense que quand on a choisi une vie publique, on n'a pas à se prévaloir d'un quelconque droit à la vie privée. Quand on a choisi un métier qui vous expose au regard des autres, dont l'unique propos est d'ailleurs, dans ton cas, de s'exposer au regard des autres, quand on utilise la presse people à des fins de promotion commerciale de ses films, on ne peut pas dire " oups, six heures, désolée, j'ai fini ma journée, je retourne à ma vie privée bien au chaud dans mon loft " On ne peut pas passer la moitié de son temps à attirer l'attention du public, et l'autre moitié de sa vie à chouiner que le public s'intéresse à vous.

Accessoirement, chère Julie, il y a bien des célébrités qui vivent leur petite vie tranquille sans attirer plus que ça l'attention. J'ignore tout de l'intimité de François Cluzet, de Virginie Ledoyen, de Lambert Wilson, de Clémence Poésy et de tant d'autres. Sais-tu pourquoi ? Parce qu'aucun de ces acteurs n'a eu l'idée farfelue de coucher avec un Président de la République. En France, un Président, ce n'est pas un particulier ordinaire. Que tu le veuilles ou non, et quoi qu'en pense la justice, les relations particulières du chef de l'Etat sont affaire publique, sont discutées, sont commentées, et ce n'est que bien normal, car ces matières peuvent avoir une influence considérable sur l'aptitude dudit Président à gouverner la France. Être la maîtresse d'un Président, c'est comme jadis être la favorite du roi : c'est une position qui vous expose, et vous fait entrer dans l'histoire.

Il fallait songer à tout ceci avant de t'allonger, et mieux, songer à tout ceci avant de choisir ce métier. Aurais-tu été secrétaire de direction dans une coopérative agricole Berrichonne et en concubinage discret avec le Capitaine de la Gendarmerie locale, je conçois que vos escapades du vendredi soir à l'hôtel Ibis du coin n'aient pas à figurer dans la presse, mais tu as fait d'autres choix, il faut maintenant les assumer.
Tags: news
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 3 comments