aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Histoire de l'Afrique

Il était une fois un merveilleux continent où coulaient en abondance le lait et le miel, ainsi que toutes les richesses que notre mère Nature mettait généreusement à disposition de ses enfants. Sur ce continent vivaient un peuple de gens tout noirs, qui ignoraient complètement la méchanceté, l'avidité et les vices de la civilisation. Ils gambadaient, nus et libres, parmi les animaux sauvages de la savane, sans souci du lendemain, cueillant les fruits poussant en abondance sur les arbres, et chaque soir, ils s'assemblaient sur la grande montagne pour faire du tam-tam en admirant, songeurs, le coucher du soleil empourprant la merveilleuse terre d'Afrique aux senteurs entêtantes.

Et puis un jour, ils sont arrivés du, nord les vilains blancs. Avides de richesses matérielles, ils trompèrent les gentils noirs, leur prirent leurs terres, leurs récoltes, leur or, leurs gazelles jolies, allant même jusqu'à exclavagisifier leurs fils qu'ils menèrent les fers aux pieds en une longue procession jusqu'à Goa au cours d'une déportation qui rappelle les Heures Les Plus Noires De Notre Histoire mais qui les rappelle quand même pas trop parce que sinon on va avoir des ennuis avec le CRIF. Ceux des pauvres qui restèrent sur la terre sacrée d'Afrique, ils les réduisèrent en exclavage aussi, mais moins, ils leur apprirent les langues des blancs, les religions des blancs, leur enseignèrent la soif de l'or et de la domination qu'avant, ils ne connaissaient pas, et ruinèrent complètement leur culture en leur faisant croire qu'ils étaient plein de peuples différents alors que comme je l'ai dit au début, ils étaient un seul grand peuple Africain noir et uni.

Or l'homme noir possède, enfui au fond de lui, la force sauvage de son continent. Il secoua ses chaînes, et au cours de nombreuses et sanglantes guerres, il chassa les blancs et reprit le contrôle de sa destinée, créant de puissantes nations sur sa terre. Hélas, la duplicité du blanc est sans limite et chassé par la porte, il revint par la fenêtre avec son néo-colonialisme destructeur, ses emprunts bancaires, ses compagnies pétrolières, ses compagnies minières et ses compagnies cacaotières. Il ruina à nouveau les Africains avec son réchauffement climatique dû à l'ozone de serre qui conduit à la surexploitation de l'huile de palme avec des OGM de Monsanto. Il réussit cela en mettant à la tête des pays d'Afrique des dictateurs corrompus et brutaux qui au premier coup d'oeil semblent être des noirs, mais en fait c'est des blancs qui sont déguisés, même qu'ils passent des heures en maquillage tous les matins, salauds de blancs !

Mais l'espoir subsiste. Et nous savons qu'il reviendra un jour, le véritable esprit de l'Afrique, il reviendra le temps où les noirs reviendront sillonner les grandes savanes de ce continent puissant aux saveurs entêtantes, en grands enfants innocents qu'ils sont, au milieu des gnous, des éléphants, des tigres, des jaguars, des pangolins, des cacatoès, je sais pas moi...

Et si vous êtes pas d'accord avec ça vous êtes un raciste.
Tags: belles histoires
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 16 comments