aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Maladie orpheline

J'ai une collègue, la pauvre, qui souffre d'un cas très sévère de kalomégalie. Il s'agit d'une tare génétique affectant sa qualité de vie, et probablement aussi celle de ses proches. Il n'y a pas réellement de handicap fonctionnel, les sujets kalomégales n'ont pas de gêne ambulatoire, pas de retard mental et rejoignent les sujets sains en terme d'espérance de vie, en revanche les impacts sociaux de la kalomégalie sont considérables, car elle affecte le corps et le visage du sujet d'une façon qui, dans le cas de ma collègue, se remarque immédiatement. Disons, pour clarifier, que sur une échelle d'apparence allant de 0 à 10, où 0 représente un lamentin et 10 Diane Kruger, ma collègue est une 12-13, quelque chose comme ça.

Je veux dire, c'est pas qu'elle soit belle. Il y a plein de filles attirantes dans la rue. Elle, c'est juste ridicule. Si on considère que la beauté féminine a pour but de séduire les hommes, elle est à un niveau tellement grotesque que c'est fonctionnellement sans objet : elle est bien au-dessus du seuil à partir duquel fondamentalement, elle pourrait faire n'importe quoi de n'importe qui. Je crois même pouvoir dire qu'elle atteint un stade où c'est contre-productif pour ça. Elle est belle esthétiquement, mais plus vraiment en tant que sujet sexuel. Un peu comme une statue. On s'émerveille de la perfection formelle, mais on ne s'imagine pas coucher avec.

A côté de ça, elle est assez timide comme nana, et comme elle est bien consciente de l'effet qu'elle fait aux hommes, elle essaie de camoufler. C'est gentil de sa part. Mais pour ça, elle s'habille en noir. Résultat, non seulement c'est une bombasse, mais en plus elle est classe. A ce point, on a limite pitié pour elle parce qu'on se rend bien compte que ça doit être lourd à porter au quotidien. Je suppose qu'il doit lui arriver de souhaiter, de temps en temps, avoir un physique moyen, de susciter un intérêt raisonnable et pas la stupeur et les tremblements.

Bon, sinon niveau body, c'est raccord avec la gueule, genre liane, assez grande pour ne pas être petite, assez petite pour tenir dans les bras d'un homme, probablement un bon bagage sportif à base de course à pied et de pilates, écœurant. Je connais assez l'âme féminine pour comprendre combien les autres nanas peuvent la haïr, et se raccrocher à des argumentaires de type "on verra à quoi elle ressemblera quand elle aura des enfants".

J'ai su qu'elle en avait deux. J'espère pour elle que ses collègues féminines ne l'apprendront jamais.


Cas de kalomégalie observé sur un
specimen de Vodianovus Tetrapartum




Bonus : Avril Lavigne week
Tags: horus vivant
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments