aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Ma soirée au bal musette

Bon alors donc vendremuche, pendant que vous étiez sottement en train de vous lamenter de la prévisible défaite de quelques mahométans asthmatiques claudiquant face à l'hydre boche, j'avais décidé de consacrer ma soirée à l'art, en l'occurrence, l'art lyrique. En effet, au Zénith de Paris, était organisé un récital de trois formations de musique légère, à savoir :


Grost


Masturbodon


Salyère

Les réjouissances commencent à l'heure dite avec Ghost, groupe de doom metal Suédois se caractérisant par des tenues recherchées : le chanteur est Papa Emeritus II, entouré de 5 goules sans nom. C'est plutôt réjouissant et se rapproche assez de la comédie musicale, tant les gestuelles du frontman et de ses ouailles sont travaillées.

Puis, il y eut Mastodon, groupe à l'univers visuel très travaillé. Je ne connaissais pas alors j'avais écouté un peu sur youtube avant de venir, ça avait l'air d'être du progressif. Je m'étais dit "bon pourquoi pas". Et puis à l'entracte ils ont amené dix cabinets 4x12 Orange, et là je me suis dit, éloignons-nous un peu. Au volume où ils jouent, c'est plus du progressif, moi j'appelle ça du thrash. Je recommande tout à fait.

Et puis bon, après, y'avait Slayer. J'ai pas besoin de vous faire un dessin, c'est clair que quand vous êtes à un concert de Slayer, tout est dans l'élégance feutrée d'une délicatesse de bon goût. Il est difficile d'imaginer la ferveur qui s'empare de l'assemblée (et de votre serviteur) lorsque les slayeux entament "Raining Blood" ou "South of Heaven". J'aurais quand même une critique à formuler sur la technique. Slayer est une formation un peu particulière, composée d'un chanteur/bassiste, d'une batterie et de deux guitaristes. Contrairement à la plupart des groupes de métal, il n'y a pas un guitariste rythmique et un solo, les deux ont leurs parties solo. Ça permet à Slayer d'exécuter des duos de guitare ravageurs. Or, comme c'était foutu ce soir là, quand on était dans la moitié droite de la salle, on entendait très clairement Kerry King, et pas du tout Gary Holt, dont on avait l'impression que la guitare n'était tout simplement pas branchée. Pour en avoir le coeur net, je suis allé de l'autre côté de la salle, et là, situation inversée : Captain Exodus fort et clair, mais le tondu, quedalle. Du coup, les gens qui n'étaient pas pile-poil au milieu manquaient la moitié du show, et je trouve ça très triste. En tout cas, l'affaire s'est conclue par une minute de silence à la mémoire des victimes de l'holocauste. Chez Slayer, une minute de silence, ça s'appelle "Angel of Death". Puis on s'est barrés, faisant la corna au conducteur de métro, tout ça.

Bref, une soirée qui n'engendrait pas la mélancolie.

Niveau goodies, les T-shirt des Slayettes étaient chem et ceux de Ghost peu inspirés, par contre j'en ai pris un de Mastodon, il est chanmé.


Chuis trop fresh

Voilà, et puis sinon une considération générale : j'ai vu 3 concerts et 7 groupes en un mois, j'ai bien été forcé de constater que tous utilisaient du matériel Gibson, à part Slayer qui est endorsed chez B.C. Rich. Cool.
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments