aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Au fait, pourquoi ils font la guerre ?

Bon, on va prendre un peu de hauteur de vue avec l'histoire de Gaza. Comment ça va se terminer cette histoire à votre avis ?

- Israël ne va sûrement pas envahir Gaza. Ils ont déjà essayé, ça a été une humiliante défaite, en outre, la guerre en milieu urbain est toujours aussi hasardeuse qu'en 45. Du coup, la réduction de l'ennemi Gazaouite n'est sûrement pas l'objectif militaire de l'état Hébreu.
- Le Hamas est une nuisance, mais pas une menace pour Israël, et les Palestiniens n'ambitionnent sûrement pas d'attirer Tsahal sur leur territoire comme en 2008.

Du coup, la situation ne peut déboucher sur aucun mouvement de territoire ou de population, il est clair que rien n'en sortira. Et ça, tant les Israéliens que les Palestiniens en sont conscients. Cette guerre n'a pas pour objet une conquête stratégique ou la défense d'un avantage quelconque. Il s'agit uniquement de communication.

- Le gouvernement Israélien veut montrer à sa population que oui, il est capable d'assurer la sécurité, et que les odieux terroristes barbus du Hamas seront châtiés durement chaque fois que nécessaire. C'est une guerre de communication à usage interne. On peut dire que le but de guerre d'Israël est d'assurer la réélection du Likoud.
- Le Hamas, pour sa part, joue fort intelligemment la carte de l'opinion publique internationale. Il suffit de se promener un peu sur Twitter pour voir comme chaque mort, chaque blessé de Gaza est mis en scène. Là où l'Occident, par pudeur, cacherait ses cadavres, le Hamas les exhibe, utilisant toutes les armes de la propagande moderne. Curieusement, cette tactique s'inspire de Gandhi, Martin Luther King Jr. et Nelson Mandela - la non-violence en moins. Contre un adversaire qu'il ne peut vaincre par la force, le Hamas tente de gagner les consciences à sa cause, et il y parvient.

Cette guerre, Israël l'a perdue. Les Israéliens s'en rendront rapidement compte. Il sera bientôt impossible de se dire Israélien sans que vos interlocuteurs, partout dans le monde, ne vous considèrent avec le même mépris poli que jadis les Sud-Africains. Jeter les images de cadavres d'enfants disloqués à la face de démocraties, ou s'estimant comme telles, qui professent que leurs légitimités reposent sur une supériorité morale, c'est une arme bien plus efficace que quelques pétards artisanaux tombant sur des parkings déserts.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments