aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

De l'art de baguer les pigeons


En tant que marchand, vous tenez un discours
commercial, et avez donc besoin d'une audience.

Il y a une chose qui m'exaspère au plus haut point, c'est que quand vous entrez dans un magasin, et sans que vous ayez rien fait pour le solliciter, un vendeur vienne vous faire chier pour vous demander si vous voulez un renseignement, s'il peut vous aider, etc... Oui, il peut me faire chier en me lâchant la grappe, je suis un grand garçon, je sais encore me conduire dans un magasin, retrouver l'entrée sans me perdre, éviter de pisser partout, je suis propre. Hélas, cette propension se retrouve de plus en plus souvent dans de plus en plus de magasins, et c'est chiant. Mais c'est pas un hasard. C'est concomitant à la généralisation d'un petit dispositif que vous n'avez sans doute jamais remarqué.


Increase your transformation ratio grace at the Douchebag® Method*
*May decrease overall revenue

Voici quelques mois, traînant aux quatre temps, mon œil fut attiré par le manège étrange d'un jeune issu des minorités visibles qui se glissait hors d'un magasin de vêtements en arborant un mode de déplacement des plus louches : il se baissait quasiment à quatre pattes pour se glisser entre les portiques magnétiques antivol, puis s'enfuyait dans l'allée. Enfin, non, justement, et c'est ça qui m'étonnait : il ne s'enfuyait pas. Il avait l'air détendu, souriant, pas spécialement aux aguets. Ou bien ce malandrin était un maître de la cambriole, capable d'arborer une sérénité digne d'Arsène Lupin, ou bien... mû par quelque soupçon, je file le suspect. Il traverse l'allée pour entrer dans un deuxième magasin de la même enseigne, à quelques encablures de là... et répète son manège ! Là, le vigile le voit. Va-t-il se faire coffrer ? Que nenni, ils se saluent... Et là je comprends, celui que je prenais pour un voleur à l'étalage était en fait un vendeur, parti réachalander son rayon.

Mais alors, quid de cette petite danse ?


Grace à ma e-tablette connectée, je sais que mon rayon est
plein sans avoir à lever les yeux pour regarder mon rayon

L'affaire m'intrigue, jusqu'à ce que je remarque un petit détail au niveau du portique magnétique. Comme partout, celui-ci est massif, bien visible, les passants ne peuvent manquer de le remarquer, car il a une vertu dissuasive autant qu'antivol. Mais juste derrière, à un mètre de hauteur environ, il y a un petit bordel à peine visible. Deux fentes rectangulaires verticales, fondues dans le mur. En observant mieux, je note qu'il en émane une lueur rouge-laser semblable à celle des lecteurs de code barre. De l'autre côté, une surface réfléchissante catadioptrique. Et du coup, je comprends ! Ce truc est un mouchard, qui compte le nombre de gens qui entrent et sortent du magasin.

Mais ça n'explique toujours pas la gesticulation grotesque du vendeur. Sauf si...


But wait, there's more !

Eh oui, c'est bien sûr ! Ce comptage des visiteurs, il va servir à quoi ? A remonter au patron, à la maison-mère, que sais-je. A la fin de la journée, un petit connard de comptable de merde, avec le titre de manager, va prendre les ventes du jour, les diviser par le nombre de visiteurs, et va calculer un petit ratio de mes couilles avec sa mentalité de rat (ça s'appelle le >> taux de transformation << en volapük markéteux). Puis, il va mettre à jour sa courbe, sa précieuse courbe de petit fonctionnaire du privé, sa courbe médiocre et puante, et si jamais la courbe descend sous un certain seuil considéré comme critique par son manuel de trou du cul, il va passer un savon au responsable du magasin, qui va probablement rater son objectif, sa prime, etc...


Avec mon super bonus de trader de wolstrite et ma cravate
en mousse, ce mois-ci, je gagne presque le smic, youhou !

C'est pour ça que, pour éviter de se pourrir son ratio, le vendeur, qui ne peut pas faire grand chose sur le numérateur, va jouer sur le dénominateur en se contorsionnant pour évitant de se compter des passages surnuméraires, les siens. C'est aussi pour ça que vos gosses se feront engueuler s'ils jouent autour du portique, leurs allées et venues pouvant se traduire par une retenue sur salaire pour le personnel de la boutique.

Voyez où on en est de cette >> mentalité de cloporte << ?

Parce que, ce que ces vermines d'ostie de marde blanche n'ont pas compris, c'est que de nos jours, les vendeurs, ce ne sont plus des analphabètes ayant raté leur certificat d'études. Ce sont des bac +4, qui ne trouvent certes pas de boulot dans leur branche, mais savent quand même faire des divisions. Du coup, pour améliorer le fumeux taux de transformation, est-ce qu'ils ne seraient pas par hasard tentés de diminuer le nombre de gens qui entrent dans le magasin, pour ne garder que ceux qui sont le plus susceptibles d'acheter effectivement ? Hein ? Non, ils sont trop cons pour ça, c'est que des employés après tout, nous on est des câââââdres...

Hein ?


Le devoir de conseil du vendeur de téléphone portable. Parce
qu'il y a encore des cons qui achètent des bousins à 500€
sans se renseigner d'abord sur internet.

Oui, parce qu'avec ce système de ratios, ce qui compte, ce n'est plus le résultat (ici, le bénéfice du magasin), c'est un ratio à la con, aisément manipulable par n'importe quel ahuri de vendeur un peu débrouillard (par exemple, en laissant traîner un bout de scotch devant un capteur pour les boutiques qui en auraient deux. Oups, c'est qui qui oublié ce carton là devant ? Tiens, Marco, tu peux faire le vigile là, non pas là, juste là, oui, bien, parfait, ne bouge pas pendant au moins un quart d'heure... Rahadlib, comme disait Avicenne.

Hein ? Ce serait dommage, hein ? Ça voudrait dire que ces ratios ne veulent rien dire, ce serait super dommage, hein ?


Le même système est utilisé en Australie dans les élevages
ovins pour compter les montons lors de la tonte.

A titre de documentation, lisez le prospectus de >> cette société << qui, comme des douzaines d'autres, fournit à des commerçants des "solutions" à des problèmes qu'ils ignoraient avoir, et qui semble avoir compris que les vendeurs grugeaient puisqu'il y a même une "analyse de plausibilité".
Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 16 comments