aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Aware and away...

Vous vous souvenez de Claire Seguin ? Non ? Moi non plus. Pourtant j'avais fait un >> article sur mon blog << il y a deux ans, et puis elle était totalement sortie de mon esprit. Pour mémoire, c'était une dame qui avait eu son quart d'heure warholien en jetant de la farine sur François Hollande à Lille au cours de la campagne de 2012. L'incident en était resté là, et elle avait été placée en psychiatrie.


Cette dame a été prof de français.
On lui a donné à garder des enfants.

Puis de toute évidence, on l'avait laissée sortir. Alors aux dernières nouvelles, Claire Seguin est allée se perdre en Amérique du Sud. Elle vit de on ne sait pas quoi, se plaint d'avoir dû vendre son ordinateur (on se demande comment elle poste), et mange à l’œil dans les restaurants en profitant du laxisme des autorités locales concernant la grivèlerie, en estimant que c'est à Martine Aubry de payer la note. Elle est allé au Pérou. Elle en est partie car au Pérou, elle a continué à être épiée, harcelée, patati patata, par ceux qui la tourmentent depuis l'adolescence. Maintenant elle est en Equateur. Il semble que le Consul de France ne la connaisse pas, ce qui est un scandale parce que.

Et elle continue son blog qu'elle est de toute évidence seule à lire (35ko rien qu'en juillet !). Son dernier billet s'appelle ">> Consternation <<.

Elle devrait rentrer à Paris et se mettre en ménage avec le >> résistant à la crême Chantilly <<, sans réclamer, sans logement, sans CB, mais pas sans casser les couilles à tout le monde. On laisse tourner une caméra, ça nous ferait une sympathique télé-réalité, ou au moins, ça nous vaudrait quelques avancées en science psychiatrique.




Y'en a un qui a confondu bois d'ébène et bois des bennes
Tags: bfg-9000
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 11 comments