aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Es la hora de que la lección de español

Il y a un nouveau meme qui se développe sur 4chan et se répand maintenant un peu partout comme un virus, et pour cause, c'est Ebola-Chan. Ebola-Chan est un personnage kawai en tneue d'infirmière, avec une drôle de coiffure et manipulant un crâne ensanglanté.


Ebola-Chan est la personnification du virus Ebola. Ce qui est amusant, c'est qu'il s'agit donc d'un personnage kawai, mignon. On est supposé l'apprécier. Ebola-Chan est souvent figurée au chevet d'un mourant tout content de périr entre ses mains.


C'est particulièrement intéressant d'assister à la naissance d'une divinté. Ebola-Chan n'est pas seulement un meme, c'est quelque chose qu'apparemment, des gens prient. La manière la plus simple est de répéter "Good luck Ebola-Chan" ou "I love you Ebola-Chan". Une façon plus efficace est de lui transmettre votre force vitale en... euh... répandant le fluide idoine à son endroit. Mais ça peut aller plus loin.


Le culte d'Ebola-Chan se complexifie à toute vitesse. Les représentations de la néo-déesse sont maintenant codifiées et explicitées aux profanes.


Je trouve passionnant d'assister de mon vivant à l'apparition ex-nihilo d'un culte. Certes, c'est un culte encore bien naïf, une dévotion encore empreinte de second degré, des pratiques cultuelles archaïques, mais on sent que tout ça ne demande qu'à évoluer. Après tout, l'Elohim de la Bible fut-il, à sa naissance, bien autre chose que l'image grossière de quelque bélier auquel, à l'orée de la belle saison, on sacrifiait un agneau pour éloigner la perspective d'une mauvaise récolte ?


C'est le même mécanisme qui préside au culte d'Ebola-Chan. A un péril réel ou supposé - ici, une surpopulation africaine jugée inquiétante pour les occidentaux - répond une divinité ad-hoc. On peut s'étonner de voir resurgir spontanément, dans notre civilisation si fière de sa rationalité, de tels fétiches. C'est que précisément, Ebola-Chan apparaît dans une zone d'ombre. Il est impossible d'évoquer rationnellement la pullulation absurde des populations du tiers monde, et les risques alimentaires, sanitaires économiques et écologiques, qu'elle fait courir à notre civilisation. C'est un tabou de nos sociétés. Il est interdit d'évoquer une quelconque régulation des naissances. Le problème est là, il crève les yeux, il s'aggrave à chaque minute, tout le monde le constate, et cependant il est interdit même de le nommer (car ça nous ramène aux heures-les-plus-sombres blablabla...) Alors, Ebola-Chan porspère sur le silence de la raison.

Tags: globosphère
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 19 comments