aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Pour son jihadisme, Ali a choisi l'Etat Islamique au Levant©


En réponse aux réponses d'hier :



Je ne saisis pas qui a encensé les Kouachi/Coulibaly. S'il s'agit de Dieudonné, je crains que tu n'aies mécompris son statut facebook. Comme il a cru bon de l'expliciter un peu plus tard, "Charlie Coulibaly" signifiait qu'il faisait le même métier que Charlie Hebdo, mais qu'on le traitait comme un terroriste. Je ne lis pas là-dedans, de près ou de loin, une apologie du terrorisme.



Tous les musulmans ne soient pas terroristes, c'est un fait, certes, mais ce n'était pas le sujet. Ce qui m'interpelle, c'est que la lecture des propos de Coulibaly devrait nous inviter à réfléchir sur l'origine réelle de sa radicalisation. La thèse officielle, c'est qu'il a eu de mauvaises influences (dieudonnisation, mauvaises fréquentations en prison...) et qu'il a été en butte durant sa vie à un rejet de la société française blanche patriarcale et raciste qui l'a relégué en marge ceci-celà pov'choupinette.

Or, les propos de Coulibaly lui-même invalident cette analyse. Il ne cite pas le discours d'une source dissidente, il cite le discours officiel. En tant que membre d'une minorité, il se pose lui-même en victime de la société. Les termes qu'il emploie trahissent l'influence de la télévision plus que du Coran sur sa façon de penser. On devrait peut-être s'interroger sur la victimisation permanente dont ces populations font l'objet, sur leur statut d'éternel colonisé, d'éternel sujet, d'éternel exploité, jour sous lequel ils sont dépeints par des media aussi condescendants que bien pensants. La vie est dure pour tout le monde. Mais si vous passez votre vie à entendre toute votre vie que "oh le pauvre, ça doit être dur d'être noir dans une société blanche qui t'exploite machin-bidule", fatalement, vous mettez ces difficultés sur le dos des blancs, plutôt que de chercher à vous remettre en cause. Il n'est pas bien difficile, par la suite, de vous convaincre d'en dépouiller quelques-uns à la sortie du cinéma. Rajoutez l'antijudaisme traditionnel des musulmans, et vous vous retrouvez un soir à jouer les Butch Cassidy dans une épicerie casher. En ce sens, je crois que ces journalistes bourgeois qui vont dans les cités comme en safari pour nous montrer la misère de ces populations en déshérence dans des zones de non-droit de la république sont bien plus coupables de la situation que nous vivons que des gens comme Zemmour ou Obertone, que de toute manière, les candidats jihadistes ne liront jamais.
Tags: opinion
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 12 comments