aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Soirée poutre

Donc, je me suis rendu à la Philharmonie de Paris, puis j'ai poursuivi mon trajet jusqu'au Trabendo afin de passer une nouvelle bonne soirée sous le signe du métal, avec quatre formations de la scène Française.


Lutèce

On a toujours raison de venir à l'heure au concert. L'autre fois ça m'avait permis de découvrir Skalmold, là ça m'a permis de connaître Lutèce, un combo parisien de black metal qui, au bout du 2e morceau, a réussi par sa sincérité et son niveau technique à lancer le premier circle pit de la soirée, dans un Trabendo pourtant assez clairsemé. Le public est convaincu, un groupe de qualité pour lancer les hostilités, donc.


Acyl

Un groupe à la profession de foi assez surprenante : ethnic metal. Dans la pratique, ces sympathiques garçons mêlent du métal bien poilu avec des percussions traditionnelles d'Afrique du Nord, ce qui donne un mélange un peu surprenant mais pas désagréable. Hélas, la balance son ne permet pas d'apprécier à sa juste valeur les performances vocales du chanteur/growler, par moment inaudible (il est vrai que j'étais accoudé sottement à un caisson de basse), mais le groupe se rattrape par une scénographie bien travaillée.


Magoa

Une formation que j'avais >> déjà eu l'occasion de croiser << à la fête de la musique. Devant une audience dévouée à sa cause (le Trabendo est maintenant bien plein), Magoa poutre. On peut même apprécier la belle voix d'un frontman très concerné.


Dagoba

Arrive le main featuring machin, Dagoba. Mes souvenirs sont un peu confus. Le groupe enchaîne les titres bastonnants dans une ambiance déchaînée, devant un public peu avare en mosh, circle, wall of death et hommes volants que la sécurité a bien du mal à repousser hors de scène. Pour finir, le frontman fort charismatique, tellement frontman qu'il passe plus de temps dans la fosse que sur scène, envoie son petit monde tourner en rond autour de la console technique, au fond de la salle. Ce qui me permet de constater que ces joyeusetés ne sont plus de mon âge.

Au final, voici une soirée bien poilue, parmi public jeune, voire très jeune (des fois même avec maman...), et qui n'engendrait certes pas la mélancolie !
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 8 comments