aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Les économistes atterrants

Le 21 janvier les ">> Économistes Atterrés << nous gratifieront de leurs solutions pour sortir la France de la crise. Apparemment les nourjalistes l'ont eu en avant-première, mais vu que les "solutions" proposées étaient prévisibles vu la sociologie du comité, on pouvait jouer à madame Soleil. Alors donc, en exclusivité :

Accélérer la transition écologique : pour une fois, les ZécoZatés nous détaillent ce qu'elle recouvre, cette transition. On va transitionner vers le "vous pouvez vous en passer". On s'en passera comment, de pétrole, de plastique, de matières premières ? On se démerde, de toute façon, à force de milliards d'écotaxe qui nous tomberont dessus, on n'aura plus de quoi consommer.

La réduction du temps de travail : un franc succès qui a éradiqué le chômage en France, donc poursuivons. Revenir à la retraite à 60 ans, qu'on avait supprimé on ne sait pas trop pourquoi. Ah si, on n'avait plus d'argent. Les caisses de retraite du régime cadre sont au bord de la faillite. Mais c'est pas grave, les ZécoZatés ont sans doute la solution...

Accroître les impots : ah ben oui, tiens, pourquoi on n'y avait pas pensé plus tôt ! Ah, c'est ce qu'on fait depuis trois ans. Ah, ça marche pas. Ah... Oui, mais ça permettra "plus de justice sociale". Parce que la justice sociale, c'est que le type qui fait des journées de 12 heures pour essayer malgré tout de faire survivre son entreprise dans ce pays de merde gagne autant que le professionnel de la queue au guichet de la sécu.

Contrôler la BCE : parce que l'indépendance des banques centrales est un scandale pour engraisser Rotschild-au-nez-crochu, et pas du tout une mesure préventive pour empêcher le pillage de la monnaie par une démocratie devenue folle. Avec de surcroît une séparation stricte entre les banques de dépôt et d'investissement, afin d'empêcher que l'argent des déposants aille financer l'économie.

En finir avec l'austérité de Bruxelles : austérité dont on n'a pas trouvé trace en France, dont la dépense publique n'a cessé de grimper. En vain, puisque l'économie n'a cessé de s'enfoncer, contrairement à celle des pays qui ont mené de véritables politiques d'assainissement des finances publiques, et qui créent aujourd'hui des emplois.

Remarquez, dans un monde où on interdit toute parole dissidente en l'honneur de Charlie Hebdo, ça ne m'étonne pas qu'on qualifie d'"Économistes" des fonctionnaires trotskystes, mais c'est affolant qu'une demi-douzaine d'activistes d'extrême-gauche aient une telle exposition médiatique sans qu'aucun journaliste un peu critique ne relève le fait que les "solutions" qu'ils proposent ne sont que la poursuite de la politique actuelle du Parti Unique au Pouvoir, cette politique qui nous a mis dans la merde.

Au fait, d'où viennent-ils, les Économistes Atterrés ? Il s'agit d'un groupuscule d'universitaires, dont certains viennent des sciences économiques et feraient bien d'y retourner, qui ont assisté à la crise financière de 2008 et ont conclu que le capitalisme était un système suicidaire qui courait à sa perte. D'où la volonté de créer une alternative économique à ce qu'ils appelle "l'économie dominante". Or, la radiation intellectuelle de la France dans le monde n'étant plus que l'ombre de ce qu'elle fut, les appels des ZécoZatés restèrent largement inaudibles en dehors des murs de la Sorbonne. Au contraire, à l'exception notable de la France, la planète entière a essayé de mettre un terme à la spirale de la dette, la planète entière a investi, développé, exploité les ressources, cru en l'avenir, et en récolte aujourd'hui les dividendes.

Et vous savez pourquoi ? Parce qu'à l'exception d'une demi-douzaine d'étudiants attardés des facs parisiennes, tout le monde a depuis longtemps constaté que le capitalisme, ça marche.
Tags: couilles en or
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 19 comments