aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Ô sole mio...

Enfant, au collège Henri Bourrillon de Mende, j'avais comme tout un chacun des cours d'anglais, qui me furent bien utiles par la suite. Ces cours me furent dispensés par une enseignante au demeurant fort compétente, mais dont les cours m'invitaient plus souvent qu'à mon tour à une impromptue flânerie. Non que cette respectable dame eut des appâts propres à distraire de leurs études les vigueurs juvéniles, d'ailleurs. C'est que parfois, se rendant compte que l'auditoire était distrait, ou qu'un élève n'avait pas bien étudié sa leçon, elle nous sermonnait d'importance, insistant sur le fait qu'il fallait être régulier et rigoureux dans son travail, en particulier dans l'étude des langues, en effet, si on oublie des leçons, à force, selon ses propres termes, "les lacunes s'accumulent".

Et à entendre ces mots, mon esprit s'évadait sur les bords du Grand Canal, tanguait sous le Rialto au chant d'un gondolier madré et volubile, flânait sur la Piazza San Marco, courant après les pigeons au bras de Claudia Cardinale... C'était pas le but de la manœuvre.
Tags: horus vivant
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments