aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Noble ambition


L'autre jour j'étais au restau, et à la table d'à côté, deux jeunes devisaient très bruyamment, du genre que sans les connaître, ils te sont antipathiques. Bon, attention, des jeunes genre Paris, des étudiants, pas des wesh-wesh. Sans le vouloir, ni même sans pouvoir l'éviter, je me retrouve à suivre son propos.

Donc, l'individu est encore à l'école, mais souhaite monter une entreprise, ce en quoi je ne peux que l'encourager. Il a déjà une idée de business, une maquette de site web super bien faite (paraît-il) et il va se lancer, là, de suite. Si ça marche bien, il laissera tomber ses études comme un vrai Bill Gates et en avant pour le monde merveilleux des big companies du Standard&Poor's. Bon, il a encore un ou deux détails à régler, comme le stockage et les babioles de ce genre, mais pour l'essentiel, il a tout prévu. En plus, il est lui-même un as du référencement web (j'ai cru comprendre que c'était ce qu'il apprenait à l'école) donc du coup, il sait comment se super-bien placer sur google. Grâce à la ziquemu !

Ben oui, il va sur youtube, il se crée des playlists de ouf avec de la zik comme il faut (je suppose que c'est du tchaka-boum tchaka-boum bouffta bouffta), et puis dans la description de la playlist y'a un petit link, ni vu ni connu, comme ça, ça lui fait du trafic sur son site, ce qui lui permettra de gagner des places dans le rank de google.

En plus il va créer régulièrement des articles en relation avec l'objet de son commerce, comme ça google verra que son site est vivant et qu'il faut bien le positionner. Et puis surtout, il va éviter de se prendre des backlinks, parce que les backlinks c'est mal (il paraît).

Quand je pense que j'ai connu internet à l'époque où ça parlait de partage gratuit du savoir...

Bon, mais alors qu'est-ce qu'il vend, le monsieur ? Des cravates flashy ? Des pins collector ? Des T-shirts de musique bouffta-bouffta ?

Des produits chimiques pour la recherche.

Ouais.

Le mec, il n'y connaît strictement rien. Je veux dire, il ne s'est pas même préoccupé du fait que les produits chimiques, ça se garde au frais, vu que de toute évidence pour lui, le stockage, c'est le truc qu'on verra en dernier quand on aura un bon pagerank dans booble. Il ne sait sans doute pas lire une étiquette de produit chimique, pour lui 10g/l ou 10 mol/l, ça doit être à peu près équivalent. Et puis dans ce genre de business, il faut avoir un portefeuille de client, quand on débute, on ne part pas from scratch. Et puis les acheteurs des universités et des labos privés, à mon avis, c'est pas forcément le genre de personnages qui passent leur temps sur youtube, quelle que soit la qualité de la playlist.

Alors bon, je veux bien que son site, il sera super bien top et référencé comme la boutique de Dieu mais, derrière, ben, y'aura rien, quoi. Je veux dire, dans une web-entreprise, l'important, c'est pas la partie web, c'est la partie entreprise. N'importe quelle andouille peut créer un site web, mais la partie difficile, c'est de se palucher les fournisseurs, les commandes, le stock, la compta, la RH... Pour donner un exemple, Amazon, que tout le monde connaît, a un site web quelconque. Ce qui fait la différence, c'est ce qu'il y a derrière. Dès qu'un client recherche quelque chose sur google - pour fixer les idées, "troisème tome seigneur des anneaux" - puis clique sur Amazon.fr, AVANT MEME QUE LE CLIENT NE LE COMMANDE, l'ordinateur d'Amazon analyse la recherche ayant mené à son site, fait la correspondance la plus probable (Le Seigneur des Anneaux (Tome 3-Le Retour du Roi) Broché – 23 août 2007, chez Folio, ISBN 978-2070612901), et alors croyez-le ou pas, mais dans le dépôt logistique le plus proche du domicile détecté par l'IP du client, il y a un petit robot qui va sortir de sa boîte et va à toute vitesse glisser dans les rayonnages jusqu'à la case correspondant à la référence en question. Au moment où vous entrez votre numéro de carte bleue, le bouquin est déjà en route vers la mise sous enveloppe ! Pas une minute de perdue, il prendra le prochain camion direction la Poste - directement au tri postal, évidemment - et c'est comme ça qu'Amazon vous jette votre herbe à pipe directement dans le cornet plus vite que vous ne le pensiez possible.

Accessoirement, Amazon fait 10% du volume courrier, c'est le premier client de la Poste, devant même les impôts, alors vous imaginez bien qu'ils ne payent pas tout à fait le même tarif que la mère Michu ou que le bruyant entrepreneur du Pizza Hut.


Monsieur et madame Sturbation ont un fils, quel est son prénom ET sa profession. ♣♣♣


Je suis estourbi devant tant d'onanisme. Bien sûr, le prénom du petit Sturbation est Mansour et, rejetant ses racines musulmanes, cet apostat a embrassé la religion bouddhiste Tibétaine en devenant Lama. Le Lama Sturbation (Mansour).
Tags: globosphère
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments