?

Log in

No account? Create an account
 
 
02 May 2015 @ 10:26 am
My eyes have seen the glory of the tramplin' at the zoo  


Communiqué du Bureau Politique d'Asp Explorer

A la suite des graves événements ayant entaché la manifestation du 1e-mai organisée par le Front National à Paris, au cours desquels des journalistes ont été violemment pris à partie par des militants, le Bureau Politique, à l'unanimité de son membre, condamne fermement ces agressions indignes d'une démocratie, qui sont une atteinte insupportable à la liberté de la presse, fondement de notre mode de vie. Il nous apparaît intolérable que la violence politique ressurgisse dans nos rues, comme aux heures les plus sombres de notre histoire, pour frapper des professionnels ne faisant que leur métier pour le compte du Petit Journal de Canal+.

" Attends, c'était pour le Petit Journal ?
- Oui.
- De Yann Barthes, sur canal ?
- Ben oui.
- Ah, au thon pour moi. "

Communiqué rectificatif du Bureau Politique d'Asp Explorer

A la suite des graves événements ayant entaché la manifestation du 1e-mai organisée par le Front National à Paris, au cours desquels des journalistes ont été violemment pris à partie par des militants, le Bureau Politique, à l'unanimité de son membre, condamne fermement ces agressions indignes d'une démocratie, qui sont une atteinte insupportable à l'art si Français de démonter la gueule des connards. Ce n'est pas en confisquant une perche et en bousculant un de ces petits trous du cul privilégiés que l'on fera avancer notre pays, mais en écrasant leurs petites gueules dans le bitume à coups de rangers. Nous condamnons tout aussi fermement l'action du service d'ordre du FN qui a inconséquemment extrait les deux foutriquets de la manifestation pour les mettre à l'abri de la juste vindicte populaire, et souhaitons qu'à l'avenir, ledit SO soit doté de battes à clous, et qu'il en fasse dûment usage.

J'ai eu personnellement affaire à ces corne-culs de "journalistes" du Petit Journal. J'ai donc eu le loisir de constater qu'en effet, comme le FN le fait remarquer assez régulièrement, ce n'est pas la déïontologie journalistique qui les caractérise. En général, une équipe du "PJ" se compose de deux gommeux en école de journalisme, tout contents qu'on leur confie 5000€ de matériel à eux qui touchent 457€/mois pour leur stage à la con, et qui vont rivaliser avec les autres sacs à merde de "journalistes" du PJ pour savoir qui ramènera le "meilleur" reportage. "Meilleur", ça veut dire celui qui confortera au mieux les opinions très arrêtées de Yann Barthès et de sa "rédaction". Un stage on ne peut plus approprié donc, puisqu'il permet de développer chez le jeune journaliste l'instinct de suce-boule, dans l'espoir de décrocher, un jour, peut-être hein, rien n'est impossible, un CDD de pigiste payé au SMIC (mais c'est pas grave, papa-maman sont là pour faire les soudures en fin de mois).

Voilà ce que c'est, le Petit Journal.


Suggestion
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on May 4th, 2015 06:58 pm (UTC)
Un peu d'eau au moulin...

Concert au Hellfest, discours d'un chanteur sur scène :
(en gros)

"Marre des médias français qui ne parlent quasiment jamais de nous alors que nous représentons une part non négligeable des goûts musicaux français, les salles de concerts métal sont souvent combles.
Juste le petit journal qui prétend nous aimer mais ne nous présente que comme des abrutis juste bon à montrer nos culs. Et après invite sur leur plateau des chanteurs pop et rappeur.
Ils sont là maintenant avec nous, alors on va leur montrer, pour le petit journal, pour canal+, qu'on est pas que des cons buveurs de bière mais une communauté respectueuse et qu'on les emmerde."
Et le groupe (sauf batteur) descend sur le terrain du Hellfest pour jouer depuis la fosse pendant que la masse de dizaine de milliers de festivaliers font un circle pit autour. Retenu par seulement quatre vigiles.

Au petit journal, garant de la déontologie :
"Allez ! pour le petit journal ! pour canal +"

Sympa le montage façon ardisson pour un journal qui passe son temps à dénoncer ces pratiques chez leur confrères.

-HEINRICH