?

Log in

No account? Create an account
 
 
08 June 2015 @ 07:28 am
En voilà une idée qu'elle est bonne !  

" ...tristes perspectives, en effet. Mais après les questions purement financières, qui ne sont pas très joyeuses, nous allons maintenant pouvoir passer à la partie prospective, avec Jean-Simien, du service Produit, qui vient je crois nous faire part des dernières cogitations de ses équipes.
- Tout à fait Jean-Beignet, tout à fait. Alors voilà, comme vous le savez, notre entreprise, La Poste, est aujourd'hui confrontée à un triple défi : celui de la baisse inexorable du volume de courrier, celui de la concurrence du privé, celui de nos obligations de service public et celui de la hausse structurelle de nos coûts. Pour faire face à ces difficultés, depuis plusieurs années déjà, La Poste a mis en œuvre une politique volontariste sur deux axes : la maîtrise de ses coûts et la diversification de ses activités. Nous avons développé l'offre bancaire, en l'étendant aux prêts immobiliers, qui étaient jusque là notre gros angle mort. Nous avons développé une offre de téléphonie mobile. Mais nous pouvons aller plus loin ! Oui, nous pouvons capitaliser sur l'immense patrimoine immobilier et humain de nos agences postales, sur le maillage serré du territoire, pour devenir un acteur majeur du service à la personne en France.
- Voici qui est prometteur, Jean-Simien !
- J'ai pas fait HEC pour rien, Jean-Beignet. En effet, après avoir longuement étudié le marché, nous avons constaté que la clientèle particulière se tournait de plus en plus vers un mode de consommation de type internet. Ils achètent en ligne, et se font livrer. Or, bien souvent, ils sont absents de leur domicile lorsque le livreur passe. Voici pourquoi La Poste pourrait envisager de compléter cette offre de service par un partenariat avec les transporteurs, afin de mettre à disposition de leurs clients un espace de stockage où ils pourraient les récupérer dans l'agence la plus proche de leur domicile, moyennant présentation d'une pièce d'identité par exemple. Un guichet dédié serait aménagé dans les bureaux de poste pour ce service.
- Mais...
- Attendez, ce n'est pas tout. Certaines personnes ont du mal à se déplacer, soit qu'elles soient âgées, en situation de handicap, sans véhicule, etc... C'est un fléau en zone rurale. Or là encore, nous sommes fort bien positionnés ! Ne pourrait-on pas envisager que certains agens contractuels de La Poste puissent prendre les colis dans les entrepôts dont nous venons de parler, pour les distribuer directement chez les particuliers ? Quelle avancée cela serait pour des millions de Français, et quelle avance cela nous donnerait-il sur nos concurrents.
- Je...
- A terme, nous pourrions même carrément assurer le transport des colis nous-mêmes, ce qui nous permettrait de mieux intégrer toute la logistique nécessaire et de dégager des sources de profit non-négligeables. Qu'en pensez-vous ?
- C'est brillant ! Bravo Jean-Simien, si ça se fait, vous venez de trouver la solution de nos problèmes.
- Oh, juste un embryon de solution, Jean-Beignet. Je suis bien conscient que le problème est complexe et nécessite encore bien des études et bien du travail, mais je pense que le succès est au bout du chemin.
- Prenez-en de la graine, vous autres ! Voici à quoi on arrive avec de l'audace et de l'imagination. "
 
 
 
blaireaumanblaireauman on June 8th, 2015 10:18 am (UTC)
Êh..?!

Sinon il y a Mondialrelay, les colis sont livrés dans un point-relai (librairie, garage, n'importe quelle échoppe avec laquelle ils ont un accord), où l'on vient les chercher, et ces points-relai sont bien plus nombreux que les bureaux de poste.
aspexploreraspexplorer on June 8th, 2015 10:50 am (UTC)
Sauf quand un colis "se perd"...