aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

The dome

" ... et ainsi générer un champ répulsif impénétrable, capable de dévier tout bombardement dans les deux sens. Le plus difficile, monsieur le Président, sera de tester le dispositif.
- Tester ? En quoi est-ce difficile ?
- Eh bien, certes, le test purement technique est assez simple et peut se faire en laboratoire, mais il faut aussi faire des tests en situation. Il est toujours possible que, quels que soient les études préalables faites, que le champ de force dont je vous parle ne soit pas impénétrable. Il se peut qu'il y ait un talon d'Achille inconnu, une faille insoupçonnée, un bricolage génial qui brouille le champ de force, bref, un impondérable qui aura échappé aux meilleurs ingénieurs, et qui ruinerait un projet coûtant des milliards de dollars d'argent des contribuables, monsieur le Président.
- Ce serait fâcheux en effet.
- Voici pourquoi je préconise de construire un prototype et de lancer une expérimentation grandeur réelle sur une petite ville de la campagne, de préférence une petite communauté isolée. Je suis parti sur l'idée de Jonesburgh, dans le Massassourissuchets, 6408 habitants, capitale du topinambour.
- Et que voulez-vous y faire, à Jonseburgh ?
- L'entourer d'un champ de force imperméable, pendant six mois, un an, deux ans, et voir si les locaux, avec les moyens du bord, trouvent un moyen de percer le champ. Idéalement, il faudrait régler la portée du champ de sorte que les indigènes n'aient pas assez de terre cultivable pour tous survivre, ce qui les pousseraient, la faim aidant, à bien se creuser la cervelle. Le désespoir pousse à trouver des ressources insoupçonnées, monsieur le Président !
- Mais quelle bonne idée, Major Liefeld ! Quelle excellente idée, et je pense que votre hardiesse, votre hauteur de vue et votre ardeur à défendre les intérêts des Etats-Unis doivent être récompensés.
- Oh, merci, monsieur le Président.
- Je ne doute pas qu'au cours de votre carrière, votre génie visionnaire a dû être brimé par des supérieurs à courte vue. Soyez tranquille, nous avons, au sein des forces armées, une unité où ces petits calculs médiocres n'ont pas cours, et où vous trouverez à votre disposition toutes les ressources nécessaires à l'épanouissement de votre projet.
- Vraiment ?
- Mais oui, Major. Avez-vous entendu parler de la zone 51 ?
- Bien sûr, monsieur le Président !
- Je vous y fais transférer sur le champ, Major Liefeld.
- Merci, merci, monsieur le Président ! O say, can you see by the dawn's early light... "

L'officier, sortant, en croisa un autre. Le Major General Basileus T. Poindexter, USMC, pas un rigolo. C'est l'aide de camp du Président Snaxton.

" Ecoutez Général, ça fait trois semaines que je suis en fonction, c'est le cinquième taré génocidaire que vous m'envoyez. Vous les sélectionnez ou quoi ? C'est un bizutage ?
- Négatif monsieur le Président, c'est simplement que... Ces gens avaient tous un rendez-vous avec votre prédécesseur.
- Oui, je sais, mais d'où ils sortent ?
- Eh bien, comme vous le savez, le Président Treetop, vers la fin de son mandat, avait parfois... comment dire, des accès de mélancolie.
- Non, il était en dépression, il a fait trois tentatives de suicide.
- Quoi qu'il en soit, dans le but de le distraire un peu, mon prédécesseur lui envoyait régulièrement ce genre d'individus, dont les visites lui faisaient plaisamment oublier, un instant, les servitudes de sa charge.
- Ah d'accord, je comprends mieux.
- Il avait un humour particulier.
- Oui, on dirait. Bref, la suite de l'après-midi ?
- Alors dans cinq minutes, le professeur Schneblitz pour... oh, je suis désolé. Pour un nouveau système d'épandage de produit chimique par avion pour stériliser les populations urbaines, le Deniggerizator.
- Mondieumondieumondieu... Mais est-ce qu'on ne finira pas par manquer de chambres à l'asile-51 ? "
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments