aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Atchao


Alors pour ceux qui n'avaient pas suivi le feuilleton guignols, Vincent Bolloré a pris le contrôle de Canal+. Il a fait ça discrètement, sans faire de bruit, sans que personne ne s'en émeuve dans la presse, loin de ces psychodrames habituels du petit monde médiatique. Au sortir d'une soirée, il a sorti une remarque comme ça, sans crier gare, sur les guignols, devenus ses employés donc, comme quoi "on peut rire de tout mais non quand même". Aussitôt, il y a eu un concert de braiements affolés pour "sauver les guignols". Ouf, on sauve les guignols (on sacrifie juste l'émission-mère qui ne reviendra pas à la rentrée). Tout rentre dans l'ordre, on peut aller en vacances. Ah ben tiens, les guignols vont changer d'horaire. Et puis ils seront en crypté. Non mais vous pourrez voir le rewind sur dailymotion, hein, et il y aura un résumé le dimanche (ce qui fait un peu perdre de son intérêt à une émission d'actualité, quand même). C'est pour "revaloriser l'offre en crypté", parce que c'est pas vrai du tout que les abonnés de Canal prennent la chaîne pour le foot et les films, ils veulent aussi des dramatiques en costume, de l'opéra et des marionnettes satiriques.

Bref l'an prochain, les guignols disparaîtront faute d'audience, dans l'indifférence générale. Pour bien s'en assurer, on a déjà viré les auteurs et le producteur. Ce n'est pas que ça me choque d'ailleurs. Bolloré fait ce qu'il veut, c'est son fric. Mais c'est quand même révélateur. Il y a longtemps que les marionnettes ont perdu leur influence. Ils avaient largement contribué à faire élire Chirac en 95, mais ça date de vingt ans ça, et depuis, le fait est qu'avec toute la télé de papa, ils ont perdu l'essentiel de leur exposition. Je ne me souviens pas d'avoir discuté des guignols avec mes collègues à la cantine ces dix dernières années, par exemple.

Et pourtant, malgré le peu de danger que représente cette émission, Bolloré, contre toute logique économique (elle tire encore largement l'audience de la soirée), veut la tuer. Parce que comme tous les patrons des médias, ce qu'il recherche dans Canal, ce n'est pas la rentabilité, c'est l'influence. Et il a plus d'influence à gagner que d'argent à perdre à dézinguer les guignols. C'est à dire que même la très modeste impertinence des guignols d'aujourd'hui, c'est trop pour la France de 2015.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte où on en est rendus en seulement trente ans. A l'époque, Coluche expliquait que "si les noirs sentent fort, c'est pour que les aveugles les reconnaissent" et ça faisait marrer. Aujourd'hui, Jean Roucas est poursuivi pour ses idées. Jean Roucas.

Mais bon, je me fais sûrement des idées. Je suis un vieux con, c'était pas mieux avant, blablabla...


Monsieur et madame Ejoco ont une fille. ♣♣
Tags: la france qui coule
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 22 comments