aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Simultanéité et relativité

Le concept de temps nous semble souvent trivial, il semble aller de soi, c'est une expérience commune à tous les hommes, à toutes les bêtes, à tout ce qui existe dans l'univers. Pourtant, dans sa théorie de la relativité générale, Albert Einstein nous a enseigné que le temps est indissociable de l'espace. Pour le comprendre, il faut considérer le concept de simultanéité. Dans la vie quotidienne, l'église va sonner cinq heures, votre réveil va sonner parce que vous l'avez mis à sonner à cinq heures. Votre poste de radio va diffuser son générique suivi du flash de cinq heures. Ces trois événements sont simultanés, ils se produisent en des lieux différents de l'espace, mais en un même lieu du temps.

Pour Einstein, tout ceci n'est qu'une illusion, une approximation causée par le fait que nous nous déplaçons lentement au sein de champs de gravité faibles et sur des distances modestes. Si l'on fait varier ces paramètres, alors on s'aperçoit que la simultanéité disparaît. Supposons que nous nous déplaçions, non pas dans une maison, ou dans un village, mais à l'échelle de l'univers. Si je passe devant l'église en m'éloignant du réveil, alors pour moi, la cloche sonnera après - des millénaires après peut-être - que ne sonne le réveil. A l'inverse, si je passe devant l'église en me rapprochant du réveil, alors je contemple un réveil qui a déjà sonné voici des générations. Qui a raison, qui a tort ? Personne, et c'est cela l'os de la théorie. Il n'y a pas de bon ou de mauvais point de vue sur la simultanéité. Selon l'endroit d'où je me tiens et la vitesse à laquelle je em déplace, j'observe une collection d'objets appartenant à l'univers, dans une série d'états temporels, que j'appellerai "le présent", mais si je me tiens ailleurs, me dirigeant dans une autre direction, "le présent" contiendra ces mêmes objets, ces mêmes personnes, à des états très différents de leur développement temporel. Si je m'éloigne, par exemple, d'une fillette de huit ans, je peux, si la distance qui m'en sépare est assez grande, en venir à un point qu'elle aura régressé en âge, jusqu'à disparaître, lorsqu'elle aura dépassé le point de sa naissance. A l'inverse, si je m'en rapproche, elle pourra avoir, selon mon point de vue, dix, douze, quinze, vingt ans, que sais-je ? Et j'insiste, mon point de vue sur la question serait tout aussi légitime que celui d'un autre dans l'univers, il ne serait pas vrai ou faux, il serait mon point de vue. Et c'est pour cette raison que mon client n'a rien à faire dans ce tribunal.


Ooooh Oh oh oh... eh eh... ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah mais quel con ah ah ah ah ah ah AAAAAAAAAAAAAAAAH ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah AH AH AH AH AH ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah putain j'ai mal ah ah ah ah ah ah AH AH AH AH AH AH AH AAAAAAAAAAAH !!!! kof kof kof... gargl... samu... AVC...
Tags: textes divers
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 10 comments