aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Dans la touffeur moite de la nuit obscure

Amis métalleux,

Si d'un jour que vous avez l'opportunité de vous produire au Glaz'art, n'oubliez pas de prendre des kilos de caissons pour la VOIX, parce que quand on est au premier rang, on n'entend QUE DALLE ! Sérieux, c'est lamentable la sonorisation dans cette salle.

Bref, de retour dans cette salle ô combien mythique, pour voir trois formations ricaines, à savoir :


Black Tusk


Wo Fat


et Crowbar

C'était du métal.

18h : heure prévue de début du concert
18h35 : le camion arrive devant la salle, les musiciens déballent leur matériel
19h : on peut enfin accéder au bar. J'attaque à la vodka.
19h30 : la touffeur devient irrespirable, et j'ai faim. Je file me rafraichir à la plage, à côté, pour bouffer un sandouichte (arrosé d'un cocktail)
19h50 environ : je reviens dans la salle où à mon grand dépit, le cercon a cémenco. Du coup je suis au fond de la salle et je fais que des photos de merde de Black Tusk.
Je sais pas quand : j'en profite pour checker le merch. Mochecul. Le set se termine, tout le monde prend d'assaut le bar. Moi, je saumone jusqu'à la scène.
Un peu après : Wo Fat arrivent. Ils sont vieux comme mes robes mais d'aspect bien sympathiques. Le leader nous régale de quelques arpèges de guitare durant le soundcheck. Du bon sludge bien gras, tout au JCM800 et à la pédale de fuzz. Je note que sa pelle est une Gibson Melody Maker (comme Joan Jett, même si les deux peuvent difficilement se confondre).
56h42 : set de Wo Fat. Yeah ! Même en mode instrumental, ça défonce bien la gueule. Je me dis qu'un concert de Black Sabbath, ça devait ressembler à ça. Il y a du bordel dans le pit, et moi, je suis dans le pit, alors je suis secoué comme un prunus.
πh69 : fin du set, je traîne un peu pour voir s'il n'y a pas de mediator qui traîne. Je suis un peu naze. La touffeur est insupportable. Déjà, rien que le mot, il est insupportable. Je sue comme un boeuf, je suis deshydraté. Que ferait un vrai métalleux dans de telles circonstances ?
Beer tiem : je profite du début du set de Crowbar pour me procurer un demi. J'ai peine à rester debout tant j'ai chaud, mal aux pieds... je profite du set prostré dans un coin à headbanger tristement. Une nana de l'organisation me demande si elle peut faire une photo de mon fils dans le décor du club. Je lui dis que oui. D'ailleurs vu que c'est pas mon gamin, j'en ai rien à branler.
Xü : Ils s'en vont. Je me glisse tel un lézard ivre de soleil jusqu'à la station de métro proche. Je suis moite et mon ticheurte MetallicA pue la bière. C'était une bonne soirée.


Pour votre peine, un peu de Wo Fat




♥♥♥
Tags: je suis pas plus con que kirk hammett
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 4 comments