aspexplorer (aspexplorer) wrote,
aspexplorer
aspexplorer

Es la hora de los abdominos





Les abdos sont les muscles de la paroi abdominale. Ils ont deux rôles : contenir les viscères et fléchir la colonne vertébrale. L'anatomie de ces muscles est tout à fait fascinante.

1 - Le grand droit est un muscle formé de huit segments, quatre de chaque côtés, qui occupe l'avant de l'abdomen. Chez les personnes suffisemment dépourvues de graisse abdominale, ils forment la fameuse "plaquette de chocolat". Les fibres de ce muscle sont arrangées verticalement, lors de la contraction, ils rapprochent le bassin de la cage thoracique.

2 - L'oblique externe prend naissance sur les côtes inférieures, où il s'implante en alternance avec le muscle dentelé, ce qui est très joli. Il agit en tirant le grand droit vers le côté et vers le haut.

3 - Sous l'oblique externe se trouve très logiquement l'oblique interne. Ce muscle s'appuie sur le côté du bassin, et tire sur le grand droit vers le côté et vers le bas.

4 - Et sous l'oblique interne, il y a encore une autre couche de muscle, le transverse. Ce curieux muscle ne s'implante sur aucun os. Ses fibres, placées horizontalement, agissent pour resserrer la ceinture abdominale (rentrer le ventre).
Donc, si on résume, on a le grand droit sur le devant, et sur les côtés, trois couches de muscles glissant les unes sur les autres.

Si vous souhaitez fléchir la colonne vertébrale vers l'avant (par exemple, vous êtes couché par terre et vous voulez remonter la tête vers les genoux comme vous avez vu faire Brad Marvelous sur le téléachat de TMC), vous faites principalement travailler le grand droit. De la même manière, si vous souhaitez relever le bassin, c'est la partie inférieure de ce muscle qui travaille (mais attention, il faut bien se concentrer à fléchir la colonne, et à ne pas remonter les jambes, parce que là, c'est le psoas-iliaque qui travaille, ce qui est au mieux inutile, au pire dangereux). Vous pouvez aussi remonter le buste ET le bassin pour faire un bel exercice qui épate les filles. Bref, pour travailler le grand droit, il faut faire ce que l'on appelle du crunch (attention, ne pas confondre, faire du crunch permet de développer son grand droit, manger du crunch permet de développer son gros flasque).



Les choses se compliquent si vous souhaitez tourner votre buste. Vous avez sûrement observé des balèzes qui font du crunch pas droit, mais qui font remonter le coude gauche sur le genou droit et inversement. Dans ce cas, ce sont les obliques qui travaillent en synergie : l'oblique externe gauche remonte la partie gauche du buste, tandis que l'oblique interne droit remonte la partie droite du bassin. Lorsque les lombaires interviennent pour tirer la colonne en sens inverse, on peut opérer une rotation du buste. Et on fait tout ça sans en avoir le moins du monde conscience. C'est quand même bien foutu la nature.


Travailler les transverses est plus ardu, car ils n'actionnent aucune articulation. Cela n'a d'ailleurs pas grand intérêt du point de vue esthétique, puisqu'il s'agit de muscles internes, toutefois, il existe des exercices respiratoires qui font agir le diaphragme contre le transverse, ainsi que, plus simplement, la course.

Comment améliorer ses abdos ? Vous pouvez très bien travailler tout ça chez vous. Vous pouvez aussi aller à la salle de sport et vous atteler aux machines spécifiques dédiées au travail des abdos à la manière des culturistes. Néanmoins, si vous cherchez une manière efficace de transformer votre flambi ventral en un épais rempart de titane-vanadium capable de survivre à un krach de navette spatiale, je vous recommande de suivre des cours collectifs d'abdo-fessiers. Non, c'est pas un truc de gonzesse. Après une demi-heure, vous devriez avoir votre dose de courbatures pour une bonne semaine. Et donc au bout de quelques mois, miraculeusement, les plaquettes de chocolat apparaîtront... pas forcément.


Mais des fois, il arrive que vous fassiez plein d'abdos, et que rien n'apparaisse. Pas de plaquette, pas même un seul carré de chocolat, pas une noisette, rien ! Mais pourquoi, ô, dieux cruels ? Eh bien, c'est parce que des abdos, vous en avez. Mais ils sont cachés sous la graisse. C'est triste mais c'est ainsi, vous ne verrez le résultat de vos efforts que si vous vous débarrassez de ces bourrelets mous qui vous précèdent en tous lieux. Et je vais vous apprendre un secret : on ne peut pas perdre de graisse à un endroit spécifique. La perte de graisse est globale. Ce n'est pas en faisant des exercices de biceps qu'on perd la graisse du bras. Ce n'est pas parce que vous faites des abdos à haute dose que ça fera fondre la graisse abdominale (d'ailleurs, la dépense énergétique pendant un cours d'abdo-cucul est modeste). Il faudra maigrir de partout. Pour ça, il faudra vous empiffrer un peu moins de graisse, et faire du cardio-training, c'est à dire des exercices d'endurance. Et malgré l'imagination sans borne de Brad Marvelous le roi du téléachat, la meilleure méthode de cardio, c'est encore le bon vieux STGB : Secoue Ta Graisse, Bouboule ! Prends une paire de nike et va courir, fainéant !
Tags: muscu
Subscribe
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 8 comments