?

Log in

No account? Create an account
 
 
24 September 2015 @ 07:01 am
Et l'égalité alors ?  
Il est des bonnes âmes qui jugent urgent, compte-tenu de la situation dans ce pays ravagé par la guerre, de recevoir parmi nous et d'accueillir du mieux possible les centaines de milliers de réfugiés Syriens qui se pressent à nos portes. Il est vrai que moralement, de prime abord, la question semble évidente. Pourtant, à y regarder de plus près, on s'aperçoit que les choses sont plus complexes. Non, le monde n'est pas tout blanc ou tout noir, et le bien que l'on fait peut engendrer un mal plus grand ailleurs.

Ainsi, prenons la communauté Rom. Voici des lustres qu'en Europe, cette population est rejetée, stigmatisée, persécutée. Est-ce justice que d'accueillir parmi nous des cohortes d'étrangers, de leur fournir gîte, couvert, viatique et sauf-conduit, de mettre en oeuvre bientôt des politiques d'insertion, alors que nous n'en avons pas fait la moitié pour des gens qui sont tout autant Européens que nous ? N'est-ce pas une intolérable discrimination que de recevoir dans nos écoles les enfants Syriens alors qu'on en chasse les Roms ? Ne sont-ils pas tous enfants de la même Terre ?

Voici pourquoi, par souci d'équité, je propose que l'on chasse ces migrants à coups de pierre, exactement comme on le fait pour les autres voleurs de poules. Pas de favoritisme. Pas de passe-droit. Lutter contre le racisme, c'est affirmer avec force que d'où qu'ils viennent, sans discrimination, dans le respect de l'égalité chère à notre devise nationale, tous les métèques recevront exactement le même nombre de coups de bâtons s'il s'aventure à franchir la frontière de notre beau pays. Hugo, le grand Hugo lui-même, n'a-t-il pas écrit "Dehors, les rastacouères" ? *

Pour surmonter les crises que traverse l'Europe, inspirons-nous des grands Européens du passé, et qui a pu mieux incarner le rêve Européen qu'Adolf Hitler ? Oui, certes, Hitler n'aimait pas les juifs - qui l'en blâmerait ? - mais il n'oublia pas de réserver un sort semblable aux autres peuplades inférieures qu'il avait définies comme telles dans son remarquable ouvrage. Et c'est d'ailleurs un premier pas dans cette direction que l'Allemagne, cette grande Allemagne qui voit loin et que l'on aime tant, a récemment décidé d'accueillir certains de ces migrants moyen-orientaux dans l'enceinte ô combien symbolique du camp de Dachau.


Here is a cute potato

* eh bien non
Tags:
 
 
 
(Anonymous) on September 24th, 2015 07:54 pm (UTC)
Oh non, malheureux, s'ils doivent taper sur ceux qui foutent le bordel dans leurs pays, il faudra qu'il tapent sur nous.
Samaël Néocetrasamael_neocetra on September 24th, 2015 11:41 pm (UTC)
D'où tu la sors celle là, des sources que diable !

SN, intéressé.
(Anonymous) on September 25th, 2015 12:05 am (UTC)
Je ne peux répondre à la place de la personne ci-dessus, mais nous avons des trucs, en France, ça s'appelle Amesys, la Françafrique, les propositions pré-Printemps Arabe de soutenir le régime de Ben Ali, les relations commerciales avec l'Arabie Saoudite qui finance à bloc le terrorisme pour faire chier l'Iran, et J'en oublie.

Le Créateur Fou, Le Dessous des Cartes <3.
(Anonymous) on September 25th, 2015 09:41 pm (UTC)
Tout juste, nous avons contribué avec zèle aux désordres de la région, et aujourd'hui, on reçoit la facture.

Evidemment, c'est une situation complexe, et il y'a beaucoup de causes, mais la responsabilité de la France (de ses élites, en tout cas) et d'autres pays occidentaux (leurs élites, toujours) n'est pas à négliger.

Des réfugiés, on va en avoir, on peut pas les empêcher d'entrer. La question maintenant, c'est comment on va les intégrer. Un indice: si on utilise les mêmes méthodes que depuis 40 ans, on va pas aller loin.

Le Saigneur.
(Anonymous) on September 25th, 2015 10:25 pm (UTC)
Si, on ira loin.
Mais en plein de petits morceaux.

Le Créateur Fou, précis.